Chicharito Hernandez (Manchester United)
Chicharito Hernandez (Manchester United) | AFP - ANDREW YATES

Manchester United proche du titre

Publié le , modifié le

Manchester United a dû attendre la 84e minute pour faire la différence face à Everton (1-0) grâce à un but de la tête d'Hernandez et se rapprocher un peu plus du titre, lors de la 34e journée du Championnat d'Angleterre. MU conserve ses six points d'avance sur Chelsea, qui a dominé West Ham (3-0) et neuf points sur Arsenal, qui se déplace dimanche à Bolton.

Les "Red Devils" ont exercé une domination écrasante pendant tout le match mais ont longtemps manqué de réussite dans le geste final, souvent par la faute du gardien des "Toffees", l'Américain Tim Howard, en grande forme. Hernandez a finalement libéré Old Trafford à six minutes de la fin d'un coup de tête au deuxième poteau, à bout portant, sur un centre de Valencia. Il s'agissait du douzième but du jeune Mexicain cette saison en Premier League et de son 19e toutes compétitions confondues (donc le record absolu puisque Liverpool en compte 18).

Avant de trouver l'ouverture, "Chicharito" avait eu plusieurs belles occasions, notamment un tir (31e), puis une tête (81e) repoussés par Howard. C'est le Français d'Everton Sylvain Distin qui a été le plus près d'ouvrir la marque contre son camp en détournant sur le poteau une reprise d'Owen (74e). Alex Ferguson avait laissé plusieurs titulaires au repos en début de match (Vidic, Evra, Carrick, Giggs) en prévision des deux rendez-vous cruciaux de la semaine prochaine, la demi-finale aller de la Ligue des champions contre Schalke 04 mardi et le déplacement à Arsenal dimanche 1er mai.

Mais devant l'inefficacité de ses attaquants, qui commençait à devenir inquiétante après deux matches sans but, une défaite en demi-finale de la FA Cup contre Manchester City (1-0) samedi et un nul vierge à Newcastle mardi (0-0), l'Ecossais a été contraint de lancer Giggs et Evra dans la bataille en deuxième période. Les visiteurs, qui ne s'étaient guère créé qu'une occasion, un tir détourné de Rodwell écarté par Van der Sar (69), ont logiquement fini par craquer.

Torres débloque son compteur avec Chelsea

Chelsea a poursuivi sur sa lancée en remportant une quatrième victoire d'affilée, la septième en huit matches, contre West Ham (3-0) à Stamford Bridge, où Fernando Torres a enfin marqué son premier but en bleu. Frank Lampard, un ancien de West Ham, a débloqué la situation juste avant la mi-temps (1-0) d'une puissante reprise de huit mètres, après un centre à ras-de-terre d'Ashley Cole (44).  Mais l'événement du match a été le but marqué par Torres à la 83e minute.  L'Espagnol, qui était entré à la place de Drogba six minutes avant, a trompé Robert Green d'un joli tir en pivot, sur un service d'Anelka, mettant fin à une disette de près de trois mois, soit environ quinze heures de football, depuis son arrivée de Liverpool pour la somme astronomique de 58 millions d'euros. Dans les arrêts de jeu, Malouda, d'un puissant tir des vingt mètres, a donné une ampleur un peu exagérée au score.

Dans la course aux dernières places européennes, Tottenham a fait une mauvaise affaire en concédant le nul à domicile contre West Bromwich (2-2). Cette contre-performance offre l'occasion à Manchester City, quatrième avec un point de plus que les "Spurs", de conforter leur position en vue de la qualification pour la Ligue des champions lundi lors de leur déplacement à Blackburn.  Derrière, Liverpool est revenu à trois points de Tottenham en écrasant Birmingham 5 à 0 avec un triplé de l'Argentin Maxi Rodriguez. L'Europa League
n'est pas complètement hors de portée des "Reds".