Balotelli Silva Nasri Manchester City
Balotelli, Silva et Nasri (Manchester City) | AFP - JAVIER SORIANO

Manchester City sur la corde "red"

Publié le , modifié le

Leader incontesté de la Premier League, Manchester City se rend dimanche chez les Reds de Liverpool lors de la 13e journée de la Premier League. Le début d'une série de matchs compliqués pour les Citizens qui auront beaucoup à perdre des prochaines semaines. En embuscade, Manchester United accueille Newcastle. Les Londoniens Tottenham, Chelsea et Arsenal chercheront à suivre le rythme.

Ça a déjà mal commencé. Défait par le Napoli en Ligue des Champions (2-1), Manchester City n'aborde pas cette période cruciale dans les meilleures dispositions. Loin d'être qualifié en huitième de finale de la plus prestigieuse compétition européenne, le club de Roberto Mancini doit maintenant remettre de l'ordre dans son championnat national et prouver qu'il en est bien le nouveau taulier. D'autant que ce ne sont donc pas les occasions de flancher qui manqueront ces prochains temps : début des hostilités dimanche avec la réception de Liverpool. Puis deux jours plus tard Man City se mesurera à Arsenal en Carling Cup avant une brève accalmie face à Norwich avant un match-couperet face au Bayern en C1 et un déplacement à Chelsea ! Un véritable champs de mines...

Les Citizens débutent donc leur parcours du combattant avec ce déplacement à Anfield Road. Après un départ poussif, les Reds sont sur la voie ascendante, comme en témoigne leur récent succès à Chelsea (1-2) et ont raccroché le wagon des "européens". A douze points du leader mancunien, les hommes de Kenny Dalglish possèdent une opportunité inestimable de relancer le championnat. Phil Jones, le défenseur du rival Manchester United l'a bien compris et ne manque pas l'occasion de mettre la pression sur le voisin : "City a fait une super saison jusque-là mais, sans vouloir renier leur mérite, ils ont des matchs plutôt difficiles qui les attendent maintenant. Ils ont beau être très forts, une équipe peut toujours craquer". 

Londres marche à l'ombre

Malin, le joueur des Red Devils sait que son club a pour lui une expérience des grands rendez-vous que le voisin de City ne possède pas encore. "Ce serait bien si on pouvait repasser en tête autour de Noël. Mais ne nous rayez pas de la liste des prétendants si nous ne sommes pas premiers en janvier". M.U, à cinq points du leader, tentera déjà de profiter d'un éventuel faux-pas des Citizens avec la réception de Newcastle, quatrième du classement. Derrière les deux clubs mancuniens, les formations londoniennes avancent en ordre groupé. Tottenham, surprenant troisième, se rend à West Bromwich Albion alors que Chelsea et Arsenal reçoivent respectivement Wolverhampton et Fulham.

Julien Lamotte

Euro