arrêt Hugo Lloris entraînement Mondial 2010
Hugo Lloris | AFP - Patrick Herzog

Lloris: l'ensemble reste "fragile"

Publié le , modifié le

L'ambiance qui règne en équipe de France est "bonne" et il n'y a "aucun problème en interne", a indiqué Hugo Lloris lundi à Bucarest à la veille du match de l''équipe de France contre la Roumanie en éliminatoires de l'Euro-2012. Le gardien des Bleus reconnaît toutefois que l'ensemble reste "fragile" et conditionné aux résultats. Il se veut prudent mais confiant.

Où se situe la Roumanie par rapport à l'Albanie que vous avez affrontée vendredi ?
"C'est un niveau au-dessus. On s'attend à un match compliqué, bien sûr. Un deuxième déplacement consécutif, ce n'est jamais évident. Pour l'inauguration du stade de l'équipe nationale, il y aura un climat de fête, à nous de faire un match plein. Notre objectif est de prendre les trois points. L'adversaire de l'équipe de France est toujours motivé, surtout à domicile. A nous de ne pas tomber dans le piège, de respecter les fondamentaux et notre collectif. On a un statut à faire respecter".       

Que connaissez-vous de l'adversaire ?
"J'ai joué plusieurs fois contre certains joueurs comme  Marica ou Goian. A nous d'être maîtres de notre sujet et de venir avec un esprit conquérant. C'est aussi une équipe en reconstruction. En face, il y a une équipe capable de tout, dotée d'une très bonne technique. On a encore le temps de se préparer pour être prêt demain".          

Dans l'optique de la qualification, un nul serait-il forcément un mauvais résultat ?
"Ce sont les circonstances en cours de match qui demandent de s'adapter. On ne connaît pas l'histoire du match et il y a toujours des faits de jeu".             

Avez-vous insisté depuis vendredi sur la défense, en grande difficulté vendredi ?
"Il y a eu de bons points face à l'Albanie et d'autres moins bons. C'est toujours une question d'équilibre d'ensemble. Derrière, on s'adapte. Il y a eu des circonstances, des blessures, des suspensions. Il a fallu repenser tout cela. Tout ça appartient au passé".             

L'ambiance entre les joueurs est-elle toujours bonne ?      
"Elle est bonne, très bonne. En interne il n'y a aucun problème. Ca reste fragile car ce sont les résultats qui conditionnent tout. La victoire peut permettre de garder notre stabilité et on sait qu'on se rapprocherait de la qualification. Depuis la Bosnie, on a bien avancé mais ce n'est pas encore parfait. L'objectif est d'être prêt pour l'Euro. On travaille, il faut être patient".