Anfield road
L'entrée d'Anfield | Maxppp

Liverpool restera à Anfield Road

Publié le , modifié le

Depuis plusieurs années déjà, les supporteurs de Liverpool craignaient de devoir suivre leur équipe préférée dans un autre stade que celui d'Anfield. Après avoir pesé le pour et le contre, les dirigeants anglais ont finalement préféré conserver l'enceinte mythique. Mais celle-ci devra néanmoins s'offrir une cure de jouvence et si tout se déroule comme prévu, passer de 45 000 à 60 000 places.

"Liverpool a célébré à Anfield son 120e anniversaire et il ne fait aucun doute que Anfield est le siège spirituel du club. Notre préférence a toujours été de rester à Anfield", a indiqué le directeur général du club, Ian Ayre. Les travaux dont le coût a été estimé à 150 millions de livres (soit environ 185 millions d'euros) devraient débuter en 2014. Consciente de l'intérêt que revêt le stade pour ses habitants, la municipalité a annoncé qu'une enveloppe de 25 millions de livres ( 31 millions d'euro) sera consacrée à la rénovation du quartier. Le club aux 18 titres nationaux avait été racheté il y a deux ans par consortium américain ("Fenway"), le même qui a notamment rénové le stade des Red Sox de Boston, dont il est également propriétaire. Le projet de construction d'un stade près de Stanley Park est donc mis de côté.

Construit en 1884, Anfield était à l'origine le stade d'Everton jusqu'en 1892 et la création du Liverpool FC. Il reste à savoir comment agrandir cette enceinte, sachant que de nombreuses habitations sont situées à proximité. "Les questions concernant la nouvelle capacité du  stade et son coût se sont pas d'actualité", a d'ailleurs précisé M. Ayre. Il reste aussi à savoir si les Reds évolueront toujours en Premier League, eux qui ne pointent actuellement qu'à la 14e place du championnat d'Angleterre, avec une seule victoire en sept rencontres.

Romain Bonte