Italie - Eder
Eder félicité par ses coéquipiers italiens après le 1er but | Maxppp - Zurab Kurtsikidze

L'Italie, la Belgique et le Pays de Galles rejoignent les qualifiés de l'Euro

Publié le , modifié le

L'Italie, qui a triomphé samedi de la modeste Azerbaidjan (3-1) s'est officiellement qualifiée pour l'Euro 2016 dans le groupe H. Elle a été rejointe dans la soirée par la Belgique, qui a gagné à Andorre (4-1) et par le Pays de Galles, malgré sa défaite en Bosnie (2-0). Les Pays-Bas ont surnagé en s'imposant timidement au Kazakhstan 2-1, mais ils n'ont toujours pas leur destin entre leurs mains, pour accrocher une éventuelle 3e place synonyme de barrages.

Les Italiens (groupe H), ainsi donc que le Pays de Galles et la Belgique portent à 12 le nombre de qualifiés avec l'Angleterre, l'Autriche, l'Espagne (double tenante du titre), la France (pays-hôte), l'Irlande du Nord, l'Islande, le Portugal, la République Tchèque et la Suisse. Il reste encore autant de tickets à distribuer. 

L'Italie, au petit trot

L'Italie a donc géré tranquillement son parcours de qualification dans un groupe à sa portée, qui lui permet de décrocher son ticket pour la France avec une 6e victoire pour 3 nuls en autant de matches. L'Azerbaïdjan n'avait évidemment rien d'une terreur continentale (105e nation au classement Fifa et déjà éliminée dans ce groupe) et est tombée sous les buts d'Eder, El Shaarawy, et de Darmian (3-1).

Dans ce même groupe H, la Norvège devra encore attendre, bien que victorieuse de Malte (2-0) puisque dans le même temps la Croatie a battu la Bulgarie (3-0) Tout se jouera donc mardi lors de la dernière journée.

Les Belges leaders 

La Belgique n'a pas tremblé dans ce match presque décisif pour sa qualification. Elle est allée l'emporter à Andorre au terme d'un un match assez facile, qu'elle a fait basculer en sa faveur. Les Diables Rouges n'avaient plus gagné de place -sur le terrain- pour un championnat d'Europe depuis 32 ans. (En 2000, ils y avaient participé en tant que pays organisateur). Cela lui permet de prendre la tête du groupe B au détriment du Pays de Galles qui a concédé sa première défaite en Bosnie, (buts de Djuric et Ibisevic). Cela relance d'ailleurs la lutte pour la 3e place à laquelle prétend maintenant la Bosnie, du fait du revers à domicile d'Israël devant Chypre (2-1).   

Les Pays-Bas encore en vie

Certes toute victoire est bonne à prendre et les Oranje peuvent donc remercier Wijnaldum pour avoir ouvert le score avant la pause et leur capitaine vétéran Sneijder pour l'avoir aggravé après.  Mais ils se sont fait peur avec un but des Kazakhs dans les arrêts de jeu (2-1). Malgré tout, les hommes de Danny Blind ne sont toutefois pas encore parvenus à prendre la 3e place du groupe A où les deux premières qualificatives ont déjà été attribuées à l'Islande et la République tchèque. Car pour finir 3e, les Pays-Bas doivent compter sur un faux- pas de la Turquie qui a toujours deux points d'avance sur eux après son succès en République Tchèque (2-0).

Christian Grégoire