Croatie-Italie
Croatie-Italie | MAXPPP-Ansa - Matteo Bazzi

L'Italie assure l'essentiel, coup de froid pour la Belgique

Publié le , modifié le

L'Italie a assuré l'essentiel en allant faire match nul (1-1) en Croatie vendredi lors de la sixième journée des qualifications pour l'Euro 2016. La Belgique, jusqu'alors invaincue, est tombée au Pays de Galles (1-0). Longtemps malmenés en Lettonie, les Pays-Bas s'en sont finalement sortis (2-0).

La Squadra Azzura ne lâche rien

Ce déplacement à Split, dans un stade vide (du fait d'une sanction de l'UEFA) fut très compliqué pour la Squadra Azzura rapidement menée par un but de Manzukic (11e), lequel quatre minutes plus tôt a manqué un pénalty, arrêté par Buffon, et qui aurait pu permettre aux Croates d'être un peu plus tranquilles pour la suite d"une rencontre qui a finalement été très tendue avec pas moins de onze cartons distriués de part et d'autre dont un rouge pour le capitaine Srna, qui risque de manquer pour la suite à la formation croate. L'Italie a égalisé sur un pénalty de Candreva en fin de première période, consécutif à une faute de main de Mandzukic et  le match s'est ensuite équilibré. La "Nazionale" s'est contentée de ce point qui lui permet de garder sa 2e place du Groupe H, à deux points de la Croatie, et toujours devant la Norvège qui n'a pu faire qu'un piètre match nul (0-0) avec l'Azerbaïdjan.

Les Gallois font tomber les Diables Rouges 

La déception du soir est venue de la Belgique qui restait sur une belle prestation en match de préparation contre la France. Les Diables Rouges qui avaient donc préparé de la meilleure façon leur déplacement à Cardiff se présentaient dans le onze de départ le plus performant, à l'exception de Fellaini, blessé et numériquement  remplacé par De Bruyne. Les Belges craignaient ce match sur la pelouse d'une équipe elle aussi invaincue et sur une excellent dynamique, et ils avaient raison de se méfier. Les Gallois se sont imposés sur un but de leur star Gareth Bale, qui profitait d'une énorme erreur de Nainggolan, auteur d'une passe décisive involontaire de la tête (25e). 

Israël, de son côté, a raté l'occasion de passer devant les  Belges en s'écroulant en Bosnie (3-1) après avoir ouvert le score. Tout reste ouvert malgré tout dans ce groupe B après la victoire de Chypre contre Andorre 3-1, avec un triplé de Mytidis.

Les "Oranje" relancés

Dans le groupe A, Les Pays-Bas, longtemps en manque d'inspiration vendredi à Riga, ont peiné pour battre la Lettonie (0-2) et ainsi  rester dans la course aux deux premières places d'un groupe dominé par  l'Islande, qui a infligé sa première défaite (2-1) à la République Tchèque.Les Néerlandais ont certes dans l'ensemble dominé la partie, se créant plusieurs occasions, mais le jeu trop  stéréotypé des hommes de Guus Hiddink n'aura finalement pas mis en difficulté les Lettons avant la dernière demi-heure et les buts de la délivrance signés Georginio Wijnaldum (66e) et Luciano Narsingh (70e).

Christian Grégoire