Liste de Deschamps: Quel juste milieu pour les Bleus ?

Liste de Deschamps: Quel juste milieu pour les Bleus ?

Publié le , modifié le

A la veille de l'annonce des Bleus retenus pour l'Euro 2016, Francetvsport fait le point sur les forces en présence au milieu de terrain. Sur les six places théoriquement réservées aux milieux, au moins quatre semblent indiscutables. Alors que certains ont crevé l'écran cette saison à l'instar de N'Golo Kanté, d'autres comme Yohan Cabaye ont tardé à retrouver leur meilleur niveau. Entre choix tactique, polyvalence, forme du moment et personnalité, il reste à Didier Deschamps de trouver le juste milieu.

S'il y a bien un secteur où le sélectionneur a du choix, c'est bien au milieu de terrain. Finis les "fonds de tiroir" de Raymond Domenech ! L'équipe de France a rarement compté autant de joueurs de talent dans cette zone. Entre la faculté de projection et d'endurance de Blaise Matuidi, l'aisance technique et l'aspect créatif de Paul Pogba "qui ne laisse personne insensible", ou encore les capacités de Lassana Diarra à casser les trajectoires des attaquants adverses et à orienter lui-même le jeu, Didier Deschamps tient son socle.

Kanté devenu incontournable 

N'Golo Kanté face à la Russie
N'Golo Kanté face à la Russie

Hormis cet indiscutable trio dont bien des sélectionneurs nous envient, le patron des Bleus sait qu'il peut aussi s'appuyer sur d'autres spécialistes de l'entrejeu. Tout juste sacré champion d'Angleterre avec Leicester, N'Golo Kanté a démontré en deux sélections et une saison époustouflante en club qu'il avait l'étoffe d'un grand joueur, malgré sa petite taille (1,69m). Grâce à un profil très complet, et une grande habileté dans la récupération, le natif de Paris représente un atout clé pour Deschamps. Selon Sir Alex Ferguson, il est même tout simplement le meilleur joueur de Premier League ! Kanté est si performant qu'il pourrait même titiller l'un des indéracinables.

A part ces quatre joueurs, le casse-tête du sélectionneur commence. Il y a encore potentiellement entre six et huit autres milieux de terrain susceptibles de pouvoir intégrer la liste des 23, sans compter celle des réservistes. Systématiquement appelé depuis que Deschamps a pris ses fonctions en 2012, Moussa Sissoko semble tenir la corde. Le joueur de Newcastle n'a jamais été un titulaire en puissance, mais sa polyvalence et son caractère représentent deux éléments qui restent déterminants dans l'élaboration d'une liste.

Cabaye et Schneiderlin dans le doute

D'autres qui ont été plus régulièrement titulaires peuvent se poser des questions. C'est le cas de Yohan Cabaye, ou de Morgan Schneiderlin. Pour Cabaye, l'épisode compliqué avec le PSG est désormais derrière, mais celui qui porte à présent le maillot de Crystal Palace n'a pas encore retrouvé le rayonnement qu'il avait à Newcastle. Comme Sissoko, il a pour lui sa polyvalence et son caractère. A 30 ans, il peut également faire valoir une expérience dans une liste qui ne comptera que très peu de trentenaires. 

Morgan Schneiderlin contre l'Angleterre
Morgan Schneiderlin contre l'Angleterre


Schneiderlin sait sans doute un peu plus que sa présence à l'Euro est loin d'être assurée. Sa fin de saison à Manchester United n'a pas été flamboyante, et s'il avait longtemps été considéré par Deschamps comme un incontournable, l'Alsacien se sait désormais menacé. L'éclosion de Kanté risque de lui coûter sa place dans les 23, voire dans les 30. "Lucky-looser" lors du Mondial 2014 suite à la blessure de Clément Grenier, Schneiderlin se retrouve cette fois en concurrence avec des joueurs tels que Maxime Gonalons, Joshua Guivalogui, ou encore Adrien Rabiot.

Romain Bonte