Hatem Ben Arfa Bleus
Hatem Ben Arfa | AFP - FRANCK FIFE

Liste de Deschamps : Hatem Ben Arfa, le recalé de la dernière heure ?

Publié le , modifié le

Deuxième meilleur buteur français de Ligue 1 derrière Alexandre Lacazette, superbe phénix après une saison quasiment blanche, Hatem Ben Arfa pourrait ne pas être retenu pour l’Euro. Didier Deschamps se pose des questions et serait peu enclin à appeler le Niçois.

Karim Benzema out, Samir Nasri à la retraite, Jérémy Ménez porté disparu, Hatem Ben Arfa était finalement celui qui a le plus de chances de disputer l’Euro 2016. Une aberration quand on sait d’où revient le joueur après une saison blanche. Proche de signer à Nice en janvier 2015 après son départ brutal de Hull City (où il était prêté par Newcastle, ndlr) le mois précédent, il en avait été empêché par la FFF pour une sombre histoire d'apparitions officielles. Et pourtant, l’ex-futur prodige est aux portes de l’équipe de France après une saison remarquable avec l’OGC Nice. Auteur de 17 buts en Ligue 1, il a conduit les Aiglons aux portes de la C1 et serait en passe de faire le grand saut l’an prochain vers le FC Barcelone. A 29 ans, Ben Arfa vit sans doute les plus beaux moments de sa tumultueuse carrière. Un deuxième Euro, après celui de 2012, serait une juste récompense. Mais d’après l’entourage du joueur, Didier Deschamps serait réticent à convier "HBA" pour cette compétition.

Compatible avec la vie de groupe ?

Didier Deschamps tient à ce fameux équilibre de la vie de groupe. C’est même la raison qu’il a avancée avec Noël Le Graët pour justifier la mise à l’écart de Karim Benzema. L’attaquant madrilène a été mis en examen pour avoir tenté de faire chanter un de ses partenaires, le Niçois, lui, n’est coupable de rien. Sur le plan juridique en tout cas. En revanche, son fort caractère, ses coups de gueule et ses prises de bec avec Eric Gerets et Didier Deschamps à l’OM ou avec Laurent Blanc durant l’Euro 2012 sont des grosses tâches sur le CV du joueur. Et pourraient jouer en sa défaveur. D’après son entourage, Hatem Ben Arfa ne serait pas de l’aventure pour ces raisons. Didier Deschamps aurait appelé Ben Arfa pour lui signifier sa non-sélection. Une décision que l’entourage du joueur tenterait de faire bouger. Des tractations auraient lieu en coulisses. Au centre des discussions, la place de Ben Arfa dans le groupe s’il était pris dans les 23.

Campagne et sérénité

Ce procès sur son comportement, Ben Arfa l’a entendu. Maintes et maintes fois. Il s’en défendait d’ailleurs il y a quelques semaines dans L’Equipe. "Je suis capable d'aller à l'Euro sans jouer une minute", prévenait-il. Il a fait tout ce qu’il fallait, et plus encore pour en être. "J'ai tout donné", avoue-t-il à Nice-Matin. Il n’a plus qu’à attendre et croiser les doigts. L’opinion publique a pris son parti. "La reconnaissance du peuple qui milite pour que je sois à l’Euro, c’est déjà une première victoire", a-t-il confié, toujours à Nice-Matin. Même les anciens internationaux ou entraîneur qui n’ont pas toujours été tendres avec lui ont milité pour sa sélection. "Ça ne posera pas de problème s'il est remplaçant", a avancé Gérard Houiller sur le site Eurosport. "Il a un bon état d'esprit, il a grandi. Bien sûr, à Lyon, il avait une forme d'impatience mais c'est derrière lui." Son coéquipier Sidney Govou le prend dans la liste "parce que c’est un joueur exceptionnel". Ce constat, Deschamps ne le conteste sûrement pas. Mais être un excellent joueur ne suffit pas toujours. Cantona, Ginola et même Benzema peuvent en témoigner.

Lire aussi : Ben Arfa à l'Euro ? "Ça revient à se demander si on prendrait Zlatan s’il était français"

Benoit Jourdain @BenJourd1

Euro