espagne turquie supporters
Les supporters de l'Espagne lors du match contre la Turquie. | FEDERICO GAMBARINI / DPA

L'Euroscope : l'Espagne retrouve de sa superbe, la Croatie se mord les doigts

Publié le , modifié le

Pour tout savoir de l'Euro, les résultats des matchs, les dernières infos, les indiscrétions et les stats qui font mouche, rendez-vous chaque soir à la fin des matchs avec l'Euroscope. Cette journée aura été marquée par le (petit) carton de l'Espagne contre la Turquie, le retour de la République tchèque contre la Croatie et la qualification de l'Italie.

Les résultats du jour 

- Groupe E - Italie - Suède : 1-0 (Eder)

On prend (presque les mêmes) et on recommence. L'Italie n'avait fait qu'un seul changement par rapport à son onze de départ contre la Belgique (Florenzi a remplacé Darmian) et a reproduit un match semblable. Solide défensivement, tranchante en contre, la Nazionale a attendu, en partie contre son gré, la 88e minute pour planter son couteau dans le dos suédois. Une Suède globalement faible, pas aidée par un Zlatan Ibrahimovic qui a conservé son niveau des phases finales de Ligue des champions. L'Italie, deuxième nation qualifiée pour les huitièmes après la France, a six points, la Suède un seul. 

A lire aussi : L'Italie arrache sa qualification face à la Suède

- Groupe D - République tchèque - Croatie : 2-2 (Skoda, Necid - Perisic, Rakitic)

La Croatie a ébloui les spectateurs de l'Euro pendant 75 minutes. Une large domination, gérée de mains de maîtres par Luka Modric et Ivan Rakitic. Mais comme disait Rocky, ce n'est pas fini tant que la cloche n'a pas sonné ! La République tchèque, longtemps inoffensive, s'est réveillé à la 76e. Un coup de volant de Milan Skoda pour réduire l'écart de la tête, puis l'égalisation de Tomas Necid sur penalty (94e). La Croatie est deuxième du groupe D avec 4 points avant d'affronter l'Espagne. La République tchèque a obtenu son premier point de la compétition.  

A lire aussi : Contre les Tchèques, Croatie brille mais se brûle en fin de match


- Groupe D - Espagne - Turquie : 3-0 (Morata, Nolito, Morata)

La Croatie nous a offert une presque-démonstration, celle de l'Espagne fut complète. Face à une très faible équipe de Turquie, les Espagnols ont récité leur football. L'attaquant de la Juventus Alvaro Morata a ouvert le score à la 34e avant d'être imité par Nolito trois minutes plus tard (37e). Morata, encore lui, s'est offert un doublé quelques minutes après la reprise (48e). Un match marqué par le superbe match d'Andres Iniesta. Seul patron de l'Espagne depuis la retraite internationale de Xavi après la Coupe du monde 2014, le milieu du Barca a régalé de bout en bout. L'Espagne est en tête du groupe D avec six points et rejoint l'Italie et la France en 8e. 

A lire aussi : La Roja domine la Turquie et valide son billet pour les huitièmes

Le fait marquant du jour 

L'affrontement entre la République tchèque et la Croatie était un spectacle son et lumière. A quelques minutes du terme, les supporters croates ont arrosé un coin de pelouse de fumigènes avant de faire exploser une bombe agricole. L'objectif est d'obliger l'UEFA à sanctionner d'une amende la fédération croate, en conflit ouvert avec ses supporters qui l'accusent de corruption. Le match, interrompu quelques minutes, a finalement pu reprendre. 

L'info des Bleus 

Les hommes de Didier Deschamps ont effectué un dernier entraînement dans leur camp de base à Clairefontaine (Yvelines) aujourd'hui, avant leur départ samedi pour Lille où ils affronteront la Suisse demain pour leur troisième match de l'Euro 2016. 

Le chiffre du jour : 35