Bastian Schweinsteiger
Bastian Schweinsteiger laisse exploser sa joie sous les yeux de Mario Götze | MARTIN BUREAU / AFP

L'Euroscope : L'Allemagne au rendez vous

Publié le , modifié le

Pour tout savoir de l'Euro, les résultats des matchs, les dernières infos, les indiscrétions et les stats qui font mouche, rendez-vous chaque soir à la fin des matchs avec l'Euroscope. Cette troisième journée aura été tout d'abord marquée par une accalmie dans les violences après la consternation de la veille. La rencontre Croatie-Turquie, classée à haut risque, s'est déroulée sans heurt. Sur le plan sportif, Croates, Polonais et Allemands ont avancé leurs pions.

Les résultats du jour : 

- POULE D - Turquie-Croatie : 0-1

Si les Turcs ont déçu, les Croates ont confirmé tout le bien que l'on pouvait penser de la formation aux damiers, et notamment de son milieu de terrain. Au sein de ce dernier, Luka Modric a illuminé le Parc des Princes de son talent en inscrivant une reprise de volée qui concourt déjà au plus beau but de la compétition. Mais le joueur du Real Madrid a de la concurrence avec un certain Dimitri Payet. 

A lire aussi : Ce qu'il faut retenir de la victoire de la Croatie contre la Turquie

- POULE C - Pologne-Irlande du Nord : 1-0

Il aura fallu une septième tentative, et un beau mouvement conclu par Milik à la 51e minute, pour que la Pologne s'impose en phase finale d'un Euro, après deux participations décevantes en 2008 et 2012 (3 nuls, 3 défaites au total en phase de groupes). L'Irlande du Nord, trop timorée, devra montrer autre chose lors de ses prochains matchs. 

A lire aussi : La pologne se sort du piège nord-irlandais

- POULE C - Allemagne-Ukraine : 2-0

Les champions du monde étaient attendus. Après des dernières prestations en demi-teinte, les hommes de Joachim Löw n'ont pas franchement rassuré. Mais ils ont gagné. Des buts de Mustafi et de Schweinsteiger en toute fin de match ont permis à la National Mannschaft de dominer une équipe ukrainienne privée de ballons. 

A lire aussi : L'Allemagne négocie bien son entrée en lice

Le fait marquant du jour 

Malheureusement, il est le corollaire des terribles événements de la vielle. Les scènes de guérilla urbaine sur le Vieux-Port avant Angleterre-Russie (1-1) puis les bagarres au Vélodrome à la fin du match ont largement écorné l'image du troisième événement sportif mondial. Le comité exécutif de l'UEFA, le gouvernement du football européen, a donc voulu se montrer ferme en menaçant l'Angleterre et la Russie d'une "éventuelle disqualification si de telles violences devaient se reproduire".

A lire aussi : les glaçantes confessions d'un hooligan russe

L'info des Bleus 

Paul Pogba, qui a cristallisé beaucoup de critiques, plus ou moins justifiées, après sa prestation contre la Roumanie n'a pas participé à l'entraînement collectif du jour de l'équipe de France. Le joueur de la Juventus, tout comme Eliaquim Mangala, n'étaient pas présents sur l'un des terrains du Centre national du football à Clairefontaine et ont eu droit à un travail individualisé en salle, selon l'encadrement des Bleus, alors que Matuidi et Koscielny ont quitté la séance après un petit footing. Les autres joueurs ont eu droit à des exercices de passes puis à une opposition sous la pluie au cours d'un entraînement qui a duré à peine une heure.

A lire aussi : la gazette des Bleus

Le chiffre du jour : 2

L'Allemagne est la première équipe à s'imposer avec deux buts d'écart depuis le début de cet Euro. Une statistique qui traduit bien les écarts extrêmement serrés entre les différentes formations qui, en début de compétition, ne se livrent que très rarement. 

La déclaration du jour : 

Eden Hazard et les Belges font figure de sérieux outsiders dans cet Euro et certains parieurs les voient même aller très loin. L'attaquant de Chelsea ne fait rien pour calmer leurs ardeurs en déclarant : "nous espérons que nous pourrons atteindre la finale". Le numéro 10 des Diables Rouges livre également sa conception du capitanat : "Je parle peu en dehors du terrain mais sur la pelouse, j'essaie d'être un patron avec le ballon".

francetv sport @francetvsport