Louisa Necib, Camille Abily
Les Françaises joueront le Mondial 2019 à domicile | FRANCK FIFE / AFP

L'Euro débute, les Bleues en ordre de marche

Publié le , modifié le

A deux jours de leur entrée en lice dans l'Euro 2013 disputé en Suède, les femmes de l'équipe de France récupèrent toutes leurs forces. Seule Louisa Necib, touchée au psoas, reste en retrait. Dans les deux premiers matches de la compétition disputés ce mercredi, l'Italie et la Finlande (0-0) ainsi que la Suède et le Danemark (1-1) n'ont pas réussi à se départager et se retrouvent à égalité dans le groupe A.

A deux jours de leur premier match dans l'Euro 2013, les femmes de Bruno Bini ont "fait une belle séance" selon leur coach. Après la défaite contre l'Australie en match de préparation samedi (2-0), les Bleues sont au quasi-complet et semblent déterminées à effacer ce faux pas. Au coeur de cette éclaircie, un point sombre nommé Louisa Necib persiste. Blessée au psoas et ménagée face aux Australiennes, la milieu de terrain ne s'est pas entraînée et a passé une IRM pour en savoir plus sur la nature de sa lésion.

Boulleau et Henry de retour

De son côté, la latérale gauche Laure Boulleau, elle aussi ménagée contre  l'Australie, s'est entraînée normalement lors d'une séance programmée à 17h00 à  Norrköping, où les Bleues sont basées et où elles disputeront leurs deux  premiers matches de poule (vendredi contre la Russie et lundi face à l'Espagne).

Amandine Henry, autre milieu de terrain qui se remet d'une blessure à une  cuisse, a participé à une partie de la séance en compagnie de ses équipières,  avant de finir par un travail personnalisé avec une kiné et le préparateur  physique. Le staff espère toujours la récupérer avant le troisième match de poule, jeudi 18 contre l'Angleterre. En attendant de mettre le bleu de chauffe, les 4e des derniers JO ont pu regarder les deux premiers matches de cet Euro féminin.

Statut-quo dans le groupe A

En ouverture, l'Italie et la Finlande se sont séparées sur un match nul et vierge. S'il y a eu des buts entre la Suède, pays hôte et le Danemark, aucune des deux équipes n'est parvenue à arracher la victoire. Knudsen avait ouvert les hostilités pour les Rouge et Blanc (26e) avant que Fischer ne remette les deux équipes à égalité (36e). Les locales auraient même pu arracher la victoire mais Asslani et Schelin ont manqué un  pénalty chacune. Ces quatre équipes sont donc à égalité dans le groupe A.

Jerome Carrere