Fernando Torres
Fernando Torres | AFP / ALEXANDER KLEIN

L'Espagne déjà prête

Publié le , modifié le

L'Espagne a confirmé qu'il faudrait encore compter avec elle lors de l'Euro, en s'imposant aisément devant la Corée du Sud (4-1) en match de préparation mercredi à Berne. Dans les autres rencontres au programme, la Suède a battu l'Islande (3-2) et la Roumanie s'est imposé en Suisse (1-0). Enfin, les Pays-Bas se sont imposés devant la Slovaquie (2-0).

Torres se rassureL'Espagne s'est imposée facilement (4-1) face à la Corée du Sud grâce à des buts de Torres, Xabi Alonso, Cazorla et Negredo.   Pour son 54e match sur le banc de la Roja (autant que son prédécesseur Luis Aragones), le sélectionneur espagnol Del Bosque avait choisi de voir à l'oeuvre plusieurs joueurs de sa liste définitive donnée dimanche, mais aussi de récompenser certains joueurs écartés comme Benat ou Monreal.  En l'absence des éléments du Barça et de l'Athletic Bilbao, qui ne retrouveront la Roja que pour son troisième et dernier test contre la Chine, dimanche, à Séville, l'attraction de mercredi soir s'appelait donc Fernando Torres.Aligné d'entrée de jeu, "el Nino" a beaucoup participé à la construction du jeu et a surtout retrouvé le chemin des filets, inscrivant contre la Corée du Sud son 28e but international.   Défensivement, l'Espagne, en dépit du but marqué par Kim do-Heon, n'aura pas beaucoup souffert. Le Barcelonais Piqué n'ayant pas encore rejoint le groupe, c'est Albiol qui occupait la charnière centrale aux côtés de Ramos, Albiol rendant une copie satisfaisante avant de sortir à l'heure de jeu. Après s'être fait surprendre par l'égalisation des Coréens juste avant la pause, les champions du monde et d'Europe auront livré une excellente deuxième période.Suède et Hollande s'imposent  L'Islande a connu le même sort contre la Suède que celui contre la France en s'inclinant 3-2. Mais cette fois, ce sont les Suédois qui ont fait la course en tête en ouvrant la marque dès la 1re minute par Ibrahimovic, Toivonen doublant la mise dix minutes plus tard. Wilhelmsson a enfoncé le clou à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Malgré un match poussif, les Néerlandais l'ont emporté face à la Slovaquie à Rotterdam. Les Slovaques ont marqué contre leur camp dès la 7e minute par Salata, ce qui a sérieusement facilité les choses pour les Orange. Van der Vaart a inscrit le but de la victoire en fin de match.

Torres se rassure

L'Espagne s'est imposée facilement (4-1) face à la Corée du Sud grâce à des buts de Torres, Xabi Alonso, Cazorla et Negredo.   Pour son 54e match sur le banc de la Roja (autant que son prédécesseur Luis Aragones), le sélectionneur espagnol Del Bosque avait choisi de voir à l'oeuvre plusieurs joueurs de sa liste définitive donnée dimanche, mais aussi de récompenser certains joueurs écartés comme Benat ou Monreal.  En l'absence des éléments du Barça et de l'Athletic Bilbao, qui ne retrouveront la Roja que pour son troisième et dernier test contre la Chine, dimanche, à Séville, l'attraction de mercredi soir s'appelait donc Fernando Torres.

Aligné d'entrée de jeu, "el Nino" a beaucoup participé à la construction du jeu et a surtout retrouvé le chemin des filets, inscrivant contre la Corée du Sud son 28e but international.   Défensivement, l'Espagne, en dépit du but marqué par Kim do-Heon, n'aura pas beaucoup souffert. Le Barcelonais Piqué n'ayant pas encore rejoint le groupe, c'est Albiol qui occupait la charnière centrale aux côtés de Ramos, Albiol rendant une copie satisfaisante avant de sortir à l'heure de jeu. Après s'être fait surprendre par l'égalisation des Coréens juste avant la pause, les champions du monde et d'Europe auront livré une excellente deuxième période.

Suède et Hollande s'imposent  

L'Islande a connu le même sort contre la Suède que celui contre la France en s'inclinant 3-2. Mais cette fois, ce sont les Suédois qui ont fait la course en tête en ouvrant la marque dès la 1re minute par Ibrahimovic, Toivonen doublant la mise dix minutes plus tard. Wilhelmsson a enfoncé le clou à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Malgré un match poussif, les Néerlandais l'ont emporté face à la Slovaquie à Rotterdam. Les Slovaques ont marqué contre leur camp dès la 7e minute par Salata, ce qui a sérieusement facilité les choses pour les Orange. Van der Vaart a inscrit le but de la victoire en fin de match.

 

Christian Grégoire