Le Mancunien Robin Van Persie (en blanc) surpris par le défenseur de Liverpool Martin Skrtel
Le Mancunien Robin Van Persie (en blanc) surpris par le défenseur de Liverpool Martin Skrtel | PAUL ELLIS / AFP

Les Red Devils domptent les Reds

Publié le , modifié le

Dans le premier choc de ce dimanche, Outre-Manche, Manchester United est allé prendre le dessus sur Liverpool, s'imposant 2-1 grâce notamment à un pénalty de van Persie à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Dans l'ultime rencontre de la 5e journée de Premier League, Arsenal est allé arraché le namtch nul 1-1 sur le pelouse de Manchester City.

Manchester United n'était plus reparti d'Anfield avec les trois points de la victoire depuis cinq ans. Après un hommage exceptionnel rendu aux 96 victimes du drame d'Hillsborough, les Reds ont pris le match par le bon bout, à l'image d'une belle frappe de Gerrard (10e). Et c'est finalement ce dernier qui a ouvert le compteur juste après le retour des vestiaires (1-0, 46e), alors que les siens étaient réduits à dix après l'expulsion de Shelvey (40e).

Pointant à la 18e place du classement, les hommes de Brendan Rodgers ont mouillé le maillot, mais n'ont pu contenir les ardeurs de leurs adversaires. Rafael a d'abord remis les deux équipes à égalité (51e), puis sur un pénalty discutable, van Persie a donné la victoire à sa nouvelle formation. MU ne pointe qu'à une longueur du leader, Chelsea (vainqueur de Stoke City 1-0) alors que Liverpool n'a jamais connu un si mauvais départ en championnat avec déjà trois défaites deux nuls et pas le moindre succès.

City en échec face à Arsenal

Dans une rencontre engagée mais fermée, City a ouvert la marque par son défenseur central Lescott (40e) sur corner. Très réalise, les Mancuniens ont marqué sur leur première occasion profitant d'une erreur défensive des Londoniens. Les Citizens manquaient le break par Aguerro en seconde période qui butait sur le portier d'Arsenal (79e). Dominateur dans la possession mais inefficaces devant les buts, les Gunners ont eu du mal à se créer des occasions nettes malgré la frappe de Cazorla (80e).

Sur le corner qui a suivi, Koscielny a égalisé grâce à un geste d'attaquant, contrôle plus reprise  (82e). Le défenseur central français a réussi son retour à la compétition. Pour son premier match de la saison, l'international tricolore a montré beaucoup d'assurance.

Romain Bonte