Les Pays-Bas s'élèvent contre les cris racistes

Publié le , modifié le

Cibles de cris à caractère raciste mercredi à Cracovie lors de leur entraînement ouvert au public, les Néerlandais ont fait savoir vendredi qu'ils "n'accepteraient pas" que de tels faits se produisent lors des matches de l'Euro-2012 de football.

"Nous n'accepterons pas qu'un seul d'entre nous soit la cible de cris de  singe durant les matches", a indiqué le capitaine Mark van Bommel au quotidien  De Telegraaf paru vendredi. "Si nous devions entendre de tels cris durant une rencontre, j'irais  directement trouver l'arbitre pour lui demander d'intervenir", a encore dit le joueur récemment transféré du Milan AC au PSV Eindhoven.

Les arbitres ont  l'autorisation d'arrêter temporairement le match dans de tels cas. Durant l'échauffement mercredi, quelques-uns des 25.000 spectateurs  présents au stade avaient très brièvement poussé des cris de singes en  direction des joueurs de couleur de la sélection néerlandaise, selon De  Telegraaf.

Jerome Carrere