Les Pays-Bas s'élèvent contre les cris racistes

Publié le , modifié le

Cibles de cris à caractère raciste mercredi à Cracovie lors de leur entraînement ouvert au public, les Néerlandais ont fait savoir vendredi qu'ils "n'accepteraient pas" que de tels faits se produisent lors des matches de l'Euro-2012 de football.

"Nous n'accepterons pas qu'un seul d'entre nous soit la cible de cris de  singe durant les matches", a indiqué le capitaine Mark van Bommel au quotidien  De Telegraaf paru vendredi. "Si nous devions entendre de tels cris durant une rencontre, j'irais  directement trouver l'arbitre pour lui demander d'intervenir", a encore dit le joueur récemment transféré du Milan AC au PSV Eindhoven.

Les arbitres ont  l'autorisation d'arrêter temporairement le match dans de tels cas. Durant l'échauffement mercredi, quelques-uns des 25.000 spectateurs  présents au stade avaient très brièvement poussé des cris de singes en  direction des joueurs de couleur de la sélection néerlandaise, selon De  Telegraaf.

Jerome Carrere

Euro