Les Croates "étaient prêts"

Publié le , modifié le

Les Croates ont affiché sont "heureux" et "satisfait" d'avoir réussi leur entame face à l'Eire (3-1).

Slaven Bilic (sélectionneur de la Croatie): "Nous étions prêts, nous savions tout sur l'Eire, nous savions que nous étions une meilleure équipe. Je félicite mes joueurs, et je félicite les deux groupes de supporteurs pour l'ambiance formidable. Je ne veux pas être trop euphorique, mais nous avons très bien joué et battu une équipe très forte. Nous avons été agressifs, nous avons été bons dans les airs. Nous les avons respecté, et je pense que l'Italie et l'Espagne aussi auront des difficultés contre eux. Le premier match est toujours difficile, mais nous pensons pouvoir battre une des deux équipes, l'Espagne ou l'Italie, et une victoire devrait nous permettre d'atteindre les quarts de finale. Nous rêvions de cette position en tête du groupe."

Mario Mandzukic (buteur de la Croatie et homme du match): "Le coach nous avait tout montré sur les Irlandais. On a mérité la victoire, on a marqué vite et après c'était plus facile, mais ce sont des combattants. Mon père m'avait demandé de marquer de la tête, j'en profite pour le saluer, excusez-moi! J'ai dû sauter beaucoup, c'est ce que je fais de mieux."

"Ils méritent de gagner"

Giovanni Trapattoni (ITA/sélectionneur de l'Eire): "Ils méritent de gagner, ils étaient supérieurs au milieu de terrain. Le premier but est de notre faute, et le deuxième est celle de l'arbitre, deux joueurs sont hors-jeu de deux mètres sur la passe de (Luka) Modric. Après avoir concédé ce (premier) but au bout de deux minutes, nous nous sommes retrouvés en-dessous psychologiquement. (Sur l'action du premier but) Shay (Given) n'a pas vu le ballon, il a deux ou trois joueurs devant lui. Nous sommes un peu malchanceux, mais je le répète le premier but vient d'une erreur de notre part. C'est peut-être dû à la tension du premier match, mais pour moi ce n'est pas une excuse. On a bien joué et concédé aucun but pendant de nombreux matches, et là on en a pris trois. Il faut récupérer psychologiquement, nous devons nous rappeler tous les matches que nous avons joué sans prendre de but. Il reste encore 180 minutes, et la Croatie doit jouer l'Italie."

Gilles Gaillard