Tirage au sort
Quel tirage pour la France ? | Guercia-AFP

Les Bleus croisent les doigts

Publié le , modifié le

Aux environs de 18h30 ce vendredi, l'équipe de France de football sera fixée sur son sort, à l'occasion du tirage au sort de l'Euro 2012 organisé à Kiev. Les représentants du staff tricolore n'ont qu'une crainte, se retrouver dans un probable "groupe de la mort", comme en 2008.

Lors du précédent Euro, les Bleus avaient hérité du groupe le plus relevé avec les Pays-Bas, l'Italie, et la Roumanie. L'équipe alors dirigée par Raymond Domenech n'avait obtenu qu'un nul contre la Roumanie (0-0) avant de s'incliner lourdement contre les Pays-Bas (4-1) puis face à l'Italie (2-0). A l'époque, la France n'avait pas le statut de tête de série et l'avait donc payé très cher. Le problème est qu'aujourd'hui encore, la France n'est pas tête de série, et ne sera donc pas à l'abri d'un très mauvais tirage...

Les Français rapidement fixés

Sur les 16 équipes engagées dans cette phase finale, il est évident qu'un tirage "clément" sera bien compliqué à obtenir. Pour procéder au tirage, quatre chapeaux comprenant quatre équipes seront distribués dans quatre groupes, comprenant la Pologne -co-organisateur- (groupe A), l'Ukraine -co-organisateur- (groupe B), l'Espagne (groupe C) et les Pays-Bas (groupe D). Le chapeau 4 -celui de la France- sera réparti en premier, puis viendra le N.3, et le N.2.

Laurent Blanc sera sûrement dans ses petits souliers lorsque les petites boules du chapeau 4 vont tourner. Et le sélectionneur sera de toute façon rapidement fixé, car ce sont bien les nations du chapeau 4 qui seront réparties en premier. Si par chance les Français évitent l'Espagne ou les Pays-Bas, la suite du tirage au sort risque d'être stressant jusqu'à la dernière minute. Il suffit en effet de regarder les équipes se trouvant dans le chapeau 2, pour se rendre compte qu'échapper à une grosse cylindrée relèverait du miracle. Avec l'Allemagne, l'Italie et l'Angleterre, seule la Russie pourrait permettre à Laurent Blanc d'esquisser un léger sourire. Enfin, si l'on observe le chapeau 3, le Portugal, mais aussi la Croatie voire la Suède ne seront pas à prendre à la légère.

Dans le pire des cas, les Tricolores pourraient donc se retrouver avec par exemple l'Espagne, l'Allemagne et le Portugal. Si les dieux du football sont du côté de la France, les protégés de Blanc pourraient miraculeusement se retrouver avec par exemple la Pologne, la Russie, et la Grèce. Cela dit, on a souvent constaté par le passé que les Bleus ont souvent tendance à décevoir lorsqu'ils se retrouvent face à des équipes présumées plus faibles. A contrario, lorsqu'ils se retrouvent au pied du mur, les Tricolores sont capables de se surpasser.

Pourquoi la France se retrouve-t-elle dans le chapeau 4 ?

La répartition des nations dans les chapeaux s'effectue en fonction du coefficient de l'UEFA. Si la France se retrouve 12e de ce classement établi par la plus haute instance du football européen, c'est parce que celui-ci se base en partie sur des prestations établies depuis plus de trois ans. Ainsi, cet indice se base à 20% sur le parcours à l'Euro-2008 (qualifications + phase finale), à 40% sur le parcours au Mondial-2010 (qualifications + phase finale) et à 40% sur le parcours des qualifications à cet Euro. Or, les Français n'ont brillé nul part... Eliminés dès le premier tour en 2008, idem pour le Mondial deux ans plus tard, et qualifiés de justesse en éliminatoires de cet Euro (avec un seul point de plus que la Bosnie-Herzégovine), il ne fallait pas s'attendre à voir la France jouer les premiers de la classe.

LES CHAPEAUX POUR L'EURO 2012

CHAPEAU 1
Pologne (tête de série car pays organisateur)
Ukraine (tête de série car pays organisateur)
Espagne
Pays-Bas

CHAPEAU 2
Allemagne
Italie
Angleterre
Russie

CHAPEAU 3
Croatie
Grèce
Portugal
Suède

CHAPEAU 4
Danemark
France
République Tchèque
Eire

Romain Bonte