Les Irlandais, toujours redoutables
Les Irlandais, toujours redoutables | RAIGO PAJULA / AFP

L'Eire et la Croatie presque à l'Euro

Publié le , modifié le

Victorieux respectivement en Estonie (4-0) et en Turquie (3-0), Irlandais et Croates ont un pied et demi à l'Euro 2012 avant le retour sur leur terrain. Vainqueur (2-0) du Monténégro, la République Tchèque est également très bien placée pour aller en Ukraine et en Pologne en juin prochain. Le Portugal, auteur d'un bon match nul (0-0) en Bosnie, devra se méfier mardi soir à Lisbonne où il devra impérativement s'imposer.

Dans le match le plus attendu de la soirée, sur la piètre pelouse de Zenica en Bosnie-Herzégovine, Cristiano Ronaldo et les siens n'ont pas réussi à faire trembler les filets. Il faut dire que la réception a été musclée pour Ronaldo, bousculé sans égard par Salihovic dès le début du match. Mais ce partage des points sans but avantage une Selecçao qui recevra Dzeko et sa bande mardi à Lisbonne, sur une pelouse digne de ce nom, ce qui devrait permettre au Portugal de développer son jeu, et devant son public.

Le coup de tonnerre de cette soirée de barrages aller est venu d'Istanbul avec le carton de la Croatie en Turquie 3 à 0 ! Des réalisations de Olic (2e), Mandzukic (32e), Corluka (51e). La Croatie est à deux doigts de se venger d'une Turquie qui l'avait battue en quarts de finale de l'Euro 2008. La troupe de Slaven Bilic peut en tout cas attendre désormais sereinement le match retour mardi à Zagreb. La République Tchèque a bizarrement tardé à prendre l'avantage (2-0, Pilar 63e, Sivok 92e) chez elle face au Monténégro, la plus jeune nation européenne de football (2007). Mais l'essentiel est sans doute fait avec aucun but encaissé à domicile. Ballottage très favorable, donc, pour la bande à Cech --qui a dû jouer avec un masque de protection après sa blessure avec Chelsea-- même si le retour se déroulera dans une chaude ambiance à Podgorica au Monténégro. 

L'Eire, enfin, va probablement pouvoir disputer son premier Euro depuis 1988. Son succès (4-0) en Estonie permet aux Verts d'être sereins avant le retour à Dublin. Des buts signés Andrews (13e), Walters (67e) et l'inévitable Robbie Keane (71e et 88e sur penalty) alors que les locaux n'ont pas su maîtriser leurs nerfs (exclusions de Stepanov 34e et Piiroja 77e pour deux cartons jaunes à chaque fois). Deux ans après le barrage perdu contre la France sur le but controversé de Gallas –après la main d'Henry, l'Irlande semble avoir vaincu le signe indien.

Réactions

Michal Bilek (sélectionneur de la République tchèque): "Nous avons battu une équipe très compliquée à jouer et nous sommes très contents du résultat. Mais nous ne sommes qu'à la moitié du chemin. Nous nous dirigeons vers un match terriblement difficile au Monténégro car cette équipe tire toujours un grand avantage de jouer à domicile et ses supporteurs sont bouillants. (A propos du gardien Petr Cech) Cech a montré ses qualités au début de la deuxième période. Il a géré cela de manière fantastique."

Branko Brnovic (sélectionneur du Monténégro): "Ce résultat est décevant pour nous, bien sûr que je ne suis pas content. Nous n'avons pas joué comme nous le voulions. Les Tchèques ont fait un superbe match ce soir. Mais il nous reste une rencontre à disputer et bien sûr nous allons essayer de faire le meilleur résultat possible."

Paulo Bento (sélectionneur du Portugal): "Le résultat ne reflète pas la réalité et je pense que mon équipe aurait dû gagner à Zenica. Toutefois, nous devons être contents. Je pense que nous avons de bonnes chances de nous qualifier pour l'Euro. Pepe a fait une partie excellente, il a surveillé Dzeko sans commettre de faute. Nous avons été meilleurs pendant tout le match, nous avons été courageux et mieux organisés. Mais nous devons garder notre sang froid au retour, car ce résultat ne nous met pas à l'abri. Nous avons joué contre une bonne équipe, mais ce résultat ne reflète pas la réalité à cause du mauvais état du terrain".

Cristiano Ronaldo (attaquant et capitaine du Portugal): "L'état du terrain était catastrophique, ce qui a donné ce résultat dont nous ne sommes pas satisfaits. J'espérais une victoire, mais malheureusement nous n'avons pas réussi à marquer. Je m'attands à une victoire certaine à Lisbonne. Nous sommes meilleurs que la Bosnie et nous le prouverons lors du match retour".