Cristiano Ronaldo Portugal Serbie
Cristiano Ronaldo (Portugal) face à la Serbie | PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Le Portugal s'offre la Serbie et prend la tête de son groupe

Publié le , modifié le

Le Portugal de Cristiano Ronaldo a pris la première place du groupe I de qualification pour l'Euro-2016 en s'imposant face à la Serbie (2-1) grâce à un "bon" Fabio Coentrao, auteur d'un but et d'une passe décisive dimanche à Lisbonne. Avec 9 points en quatre rencontres sur huit, la Seleçao vire en tête avec deux longueurs d'avance sur le Danemark et l'Albanie.

Coentrao, absent pour blessure lors des précédents rendez-vous de la Seleçao, ne jouait pas à son poste habituel d'arrière gauche, étant aligné au milieu aux côtés d'un très bon Moutinho et de Tiago. La tactique était la bonne car, sans trop forcer, le Portugal prenait l'avantage par Carvalho. Oublié au coeur de la surface de réparation sur un corner tiré en deux temps, le défenseur de l'AS Monaco était bien servi par Coentrao et marquait de la tête à bout portant (10e, 1-0). Emmenée par un Ljajic très remuant, la Serbie réagissait mais ne parvenait pas à trouver la brèche malgré le danger créé par Ljajic lui-même (26e) et Tadic (13e, 28e).

Le retourné de Matic

Avec autant d'imprécisions, les hommes de Radovan Curcic s'exposaient aux contres fulgurants lancés par Cristiano Ronaldo et compagnie. L'attaquant du Real Madrid aurait pu mettre les siens à l'abri avec une superbe frappe du droit expédiée en direction de la lucarne du portier serbe Stojkovic, qui déviait en corner (29e). Le double Ballon d'or parvenait alors à percer entre deux défenseurs mais sa passe en retrait était contrée in extremis (30e).

Victimes du rythme lent qu'ils imprimaient à la partie, les Portugais se sont fait surprendre par l'égalisation de Matic, auteur d'un superbe retourné du gauche, au bout d'un corner prolongé de la tête par Petrovic (61e, 1-1). Piqués au vif devant les 58.000 spectateurs qui ont quasiment rempli le stade de la Luz, les Portugais reprenaient aussitôt le dessus par l'infatigable Coentrao, à la conclusion d'un excellent centre rasant du meneur de jeu Joao Moutinho (63e, 2-1).

Réactions :

Fernando Santos (sélectionneur du Portugal): "Notre stratégie a porté ses fruits. C'est une de nos meilleures performances, à l'instar du déplacement au Danemark. Les joueurs ont été brillants, ils n'ont jamais ménagé leurs efforts. Le Portugal a fait preuve de maturité. Fabio Coentrao est un joueur qui peut déséquilibrer les adversaires à n'importe quel moment et qui s'entend très bien avec Cristiano Ronaldo. Nous n'avons rien obtenu encore, il reste quatre matches et beaucoup de points à prendre."
   
Radovan Curcic (sélectionneur de Serbie): "Nous avons encaissé les buts aux pires moments et, face à une équipe comme celle du Portugal, c'est très difficile d'être mené au score. La Serbie a eu beaucoup de difficultés à défendre sur phases arrêtées. Le premier but a marqué le cours de la rencontre car il nous a obligé à prendre beaucoup de risques. Et si nous avions réussi à maintenir l'égalité quelques minutes de plus tout aurait pu être différent. Notre qualification est encore mathématiquement possible mais nous devons désormais gagner tous nos matches. Notre objectif est maintenant la troisième place, pour jouer les barrages. Nous allons nous battre jusqu'au bout."

francetv sport @francetvsport

Euro