Amir Abrashi
Amir Abrashi a marqué pour l'Albanie face au Portugal | AFP

Le Portugal déjà en difficulté, l'Allemagne sans éclat

Publié le , modifié le

La première très grosse surprise des qualifications pour l'Euro est venue dimanche du Portugal, battu d'entrée par l'Albanie dans le groupe I, alors que l'Allemagne a fait le minimum contre l'Ecosse (2-1) dans le groupe D.

Groupe D
L'après-Mondial est un peu difficile pour l'Allemagne championne du monde.  Corrigée 4-2 mercredi par l'Argentine, sa victime en finale à Rio, la  Mannschaft a cette fois eu toutes les peines du monde à se défaire de l'Ecosse  2-1. Müller avait ouvert le score mais Anya a égalisé pour l'Ecosse, qui n'a  tout de même pas pu y croire très longtemps. Car Müller a de nouveau frappé à  peine quatre minutes plus tard pour un succès minimaliste.
L'une des curiosités de cette première journée était la première apparition  en compétition de la sélection de Gibraltar, dernière fédération à avoir  intégré l'UEFA. Le bizutage s'est conclu par un 7-0 concédé face à la Pologne. Lewandowski  a inscrit un quadruplé et le Rennais Grosicki un doublé. Dans l'autre match du groupe, l'Eire a enregistré un précieux succès sur la  pelouse de la Géorgie (2-1) grâce à un doublé du milieu de terrain d'Everton  Aiden Mc Geady.

Groupe F
Dans ce groupe très ouvert, le match Grèce-Roumanie faisait figure de  confrontation entre favoris. Il a tourné en faveur de la Roumanie, qui est allé  gagner 1-0 sur la pelouse du récent quart-finaliste du Mondial. Cela ne leur arrive pas très souvent mais les Iles Féroé ont de leur côté  mené au score. C'était contre la Finlande et cela a duré 12 minutes. Mais les  Finlandais sont revenus à la marque et ont accéléré pour un succès 3-1 à  Torshavn. Grâce à deux buts dans les dix dernières minutes, l'Irlande du Nord a quant  à elle créé une petite surprise avec une victoire 2-1 en Hongrie.

Groupe I
Le Portugal s'est mis d'entrée en difficulté avec une très embarrassante  défaite à domicile contre l'Albanie (1-0). Les joueurs de Paulo Bento étaient  certes privés de leur capitaine et vedette Cristiano Ronaldo, mais même sans  lui, l'Albanie n'aurait pas dû leur poser de problèmes. Après une élimination sans gloire au 1er tour au Mondial, le Portugal est  décidément dans une période très creuse. La Selecçao est néanmoins coutumière de ces départs catastrophiques. Lors  des qualifications pour l'Euro-2012, elle avait débuté par un nul 4-4 contre  Chypre et une défaite 1-0 en Norvège. Elle avait fini par se qualifier. Auparavant, le Danemark avait su retourner une situation compromise face à  l'Arménie, qui avait trouvé l'ouverture par l'incontournable Mkhitaryan. Mais  Höjbjerg à la 65e minute puis Kahlenberg à dix minutes de la fin ont permis aux  Danois de s'imposer 2-1.

AFP

Euro