Le but de l'Ukraine valable, selon M. Collina

Publié le , modifié le

Pierluigi Collina, responsable de l'arbitrage à l'UEFA, a qualifié d'erreur "humaine" le but valide refusé lors de Angleterre-Ukraine (1-0) mardi soir, insistant sur le fait que c'était "le seul problème" sur les 24 matches de l'Euro-2012 joués jusqu'ici.

"Se tromper c'est une chose, mais il s'agit de s'être trompé de quelques  centimètres, et non pas de 50 centimètres comme cela a pu être écrit, l'erreur  est humaine, ça aurait été mieux de ne pas l'avoir, mais néanmoins, c'est le  seul problème sur une longue expérience avec beaucoup de matches", a commenté  Collina. L'arbitrage à cinq a subi un coup dur mardi à l'Euro avec un but qui aurait  dû être accordé à l'Ukraine face à l'Angleterre, ce qui a poussé Joseph  Blatter, président de la Fifa, à rappeler son soutien à la technologie sur la  ligne de but. "Après le match d'hier, la technologie sur ligne de but n'est plus une  possibilité, c'est une nécessité", écrit en anglais Blatter sur son compte  Twitter.

L'intervention du grand patron du football mondial n'est pas anodine, alors  que cet Euro en Ukraine et en Pologne était l'occasion de tester pour la  première fois l'arbitrage à cinq lors d'un grand tournoi international. Or, malgré la présence d'un assistant supplémentaire placé à la hauteur de  la ligne de but, l'arbitre hongrois Viktor Kassai n'a pas accordé mardi de but  à l'Ukraine alors que le tir contré de Devic avait manifestement franchi la  ligne avant d'être dégagé par l'Anglais Terry. L'Angleterre menait alors 1-0,  score sur lequel elle s'est finalement imposée.

AFP