Didier Deschamps Equipe de France
Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps | AFP - FRANCK FIFE

Le casse-tête défensif de Didier Deschamps

Publié le , modifié le

Raphaël Varane, victime d’une lésion à la cuisse, pourrait manquer l’Euro. Une situation qui handicaperait un peu plus l’équipe de France, marquée par de nombreuses absences et une défense fragile. Pour pallier l'éventuel forfait du défenseur du Real Madrid, Didier Deschamps vient d’appeler Adil Rami en renfort. Mais le sélectionneur dispose également d’autres solutions.

L'international français est victime d’une « lésion musculaire à la cuisse gauche de grade 2 », a annoncé son club. Une blessure qui, selon son entraîneur Zinedine Zidane, va l'écarter des terrains pour "au moins deux ou trois semaines" . Déjà contraint de manquer la finale de Ligue des Champions face à l’Atlético samedi prochain, sa participation à l’Euro est elle aussi remise en question. Une mauvaise nouvelle pour l’équipe de France, habituée au duo Raphaël Varane – Laurent Koscielny en défense centrale. En huit matchs joués, cette charnière centrale a réalisé quatre clean sheets (aucun but encaissé) et concédé neuf buts.

Il est le joueur le plus utilisé par Didier Deschamps depuis ses débuts en sélection en 2013. Même s’il joue moins cette saison avec le Real, où la doublette Pepe – Ramos a les faveurs de Zinedine Zidane, l’ancien Lensois s’est affirmé comme un pilier en équipe nationale. Et pourtant, même avec sa paire habituelle, la défense française inquiète. Des faiblesses sur coups de pied arrêtés sont à déplorer, et l’équipe a encaissé deux buts au cours de ses deux derniers matchs, face aux Pays-Bas puis face à la Russie. Et aux côtés de la charnière centrale, les latéraux n’ont jamais réellement brillé.

La convocation d’Adil Rami face au retour en puissance de Jérémy Mathieu

La potentielle absence du patron de la défense centrale n’arrange rien à ce secteur déjà souffrant. Et oblige Didier Deschamps à revoir ses plans. Le sélectionneur vient de convoquer Adil Rami, pourtant boudé depuis trois ans. Le défenseur sévillan, fraîchement vainqueur de la ligue Europa, n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis juin 2013. Et une sévère défaite 3 à 0 face au Brésil… Le principal avantage à faire jouer l’ancien Lillois est sa complémentarité avec Laurent Koscielny. Seul droitier avec Loïc Perrin et Mapou Yanga-Mbiwa dans la liste des choix possibles pour Didier Deschamps, il permettrait au Gunner de rester sur l’axe gauche, son poste de prédilection, bien qu’il soit droitier. De plus, Adil Rami est en bonne condition physique. Après avoir remporté la ligue Europa le 18 mai, il a disputé la finale de Coupe du Roi dimanche dernier. Il n’a donc pas arrêté de s’entraîner avec son club ces derniers jours, et pourrait être directement opérationnel avec l’Équipe de France.

Mais pour espérer remplacer Raphaël Varane en cas d’indisponibilité, Adil Rami devra faire face à une importante concurrence. Avec en première ligne, Jérémy Mathieu. Le récent adversaire d’Adil Rami en Coupe du Roi a déjà son ticket dans la liste des 23 annoncée par Didier Deschamps. Si l'on pouvait s'inquiéter de son état physique ces dernières semaines, le Barcelonais a prouvé depuis son retour sur le terrain le 8 mai qu'il était totalement apte. Entré en jeu à la 35ème minute en finale de Coupe du Roi dimanche dernier après l’exclusion de Javier Mascherano, le Français a réalisé une prestation de haute volée. Il s’est même dit « prêt » et en bonne condition physique pour jouer en Équipe de France à la fin du match. Avec ses bonnes performances à Barcelone, l’ancien Toulousain pourrait avoir les faveurs de Didier Deschamps.

Et si Deschamps faisait confiance à la jeunesse ?

L’entraineur français peut également s’appuyer sur la jeunesse pour pallier une éventuelle absence. Présent dans la liste des 23, Eliaquim Mangala, 25 ans, peut espérer. Le joueur sort toutefois d’une saison en demi teinte avec Manchester City, et d’une blessure. Samuel Umtiti, seul défenseur central dans la liste des réservistes, pourrait aussi voir sa chance venir. Âgé de 22 ans, le Lyonnais a réalisé une bonne saison en club, mais n’a pas la moindre expérience en équipe nationale. Possible mais moins probable, le latéral droit de Lille Djibril Sidibé est pour sa part capable de jouer à tous les postes défensifs. Appelé pour la première fois en Équipe de France, le joueur de 23 ans pourrait créer la surprise.

Didier Deschamps se retrouve donc face à un vrai casse-tête chinois pour reconstruire sa défense en cas de blessure à longue durée pour Raphaël Varane. Deux principaux choix s’offrent à lui. D’un côté, conserver Raphaël Varane dans la liste des 23 avec l’espoir qu’il soit en forme pour disputer quelques matchs de l’Euro, en prenant pour le remplacer Jérémy Mathieu ou Eliaquim Mangala lors des premiers matchs. Ou alors expulser le madrilène du groupe et choisir un réserviste ou Adil Rami pour le remplacer tout au long de la compétition. Il devra aussi décider s’il favorise la sélection d’un droitier, donc d’Adil Rami, pour laisser Laurent Koscielny dans l’axe gauche. Ou s’il tente de choisir un gaucher, quitte à sortir le joueur d’Arsenal de sa zone de confort. Le sélectionneur a jusqu’au 31 mai pour faire son choix, date limite du dépôt de la liste définitive à l’UEFA.

Dans tous les cas, si Raphaël Varane vient à manquer quelques rencontres de l’Euro, la nouvelle charnière centrale devra acquérir des automatismes rapidement. Seuls deux matchs amicaux, face au Cameroun le 30 mai et face à l’Écosse le 4 juin, permettront aux deux acteurs d’apprendre à jouer ensemble.

Céline Pénicaud @CelinePenicaud

Euro