Raheem Sterling, Leighton Baines et Wayne Rooney (Angleterre)
Raheem Sterling, Leighton Baines et Wayne Rooney (Angleterre) | GLYN KIRK / AFP

L'Angleterre s'en sort bien, l'Espagne se reprend

Publié le , modifié le

Grâce au 43e but de Wayne Rooney en sélection, l'Angleterre a décroché un succès étriqué en Estonie (1-0) et continue son parcours sans faute dans les qualifications pour l'Euro 2016 après trois journées. Pour sa part, l'Espagne, battue par la Slovaquie lors de la précédente journée, a réagi avec un succès 4-0 au Luxembourg, marqué par le premier but en sélection de Diego Costa.

L'Angleterre a donc peiné pour arracher les trois points face aux Estoniens dans le groupe E, pourtant réduits à dix pendant près d'une mi-temps entière après l'exclusion de Klavan (48e). Impeccable depuis le début des éliminatoires, le collectif de Roy Hodgson s'est finalement reposé sur son capitaine, Wayne Rooney, qui après avoir raté trois grosses occasions en première période, a trouvé la faille sur un superbe coup-franc aux 20 mètres (73e). Il a ensuite raté de peu le doublé, perdant son face-à-face avec le gardien (90e+3) qui lui aurait permis de se rapprocher encore un peu plus du record de Sir Bobby Charlton (49 réalisations en sélection). Avec ce nouveau succès, les Anglais dominent encore un peu plus le groupe E et peuvent sereinement préparer la réception de la Slovénie à Wembley le mois prochain. 

L'Espagne reprend des couleurs

Dans le groupe C, la Roja a fait le nécessaire. Après la défaite de jeudi en Slovaquie (2-1), il ne fallait pas laisser le doute s'installer. En battant le Luxembourg 4-0 à l'extérieur, les Espagnols ont apporté quelques réponses. La meilleure nouvelle de la soirée pour les champions d'Europe est venue de Diego Costa, qui a enfin inscrit son premier but en sélection. Quant à Casillas, auteur d'une nouvelle erreur en Slovaquie, il est resté sur le banc, Vicente del Bosque choisissant de titulariser De Gea. Les Espagnols restent tout de même à trois longueurs du leader du groupe, la Slovaquie, qui a obtenu au Bélarus une troisième victoire en trois journées (3-1 avec notamment un doublé de Hamsik). L'Ukraine, qui a battu la Macédoine 1-0, est à hauteur de l'Espagne avec six points. 

L'Autriche prend les commandes du groupe G

La Suède sait se débrouiller sans Ibrahimovic. Malgré l'absence de sa star, toujours gêné par une douleur au talon, l'équipe d'Erik Hamren s'est imposée 2-0 contre le très modeste Liechtenstein grâce à Zerkin et Durmaz. La Suède a gagné mais c'est bien l'Autriche qui est en tête du groupe. Les Autrichiens ne font pas beaucoup de bruit et n'ont marqué que quatre buts en trois matches mais ils les rentabilisent. Avec leur succès 1-0 sur le Monténégro, les voilà premiers avec 7 points. Ils profitent aussi de la contre-performance de la Russie, qui n'est pas parvenue à se défaire à domicile de la Moldavie (1-1). La Russie et la Suède ont 5 points.