Les buteurs des Pays Bas Arjen Robben et Klass-Jan Huntelaar
Les buteurs des Pays Bas Arjen Robben et Klass-Jan Huntelaar | GLYN KIRK / AFP

L'Angleterre sans défense, l'Italie sans attaque

Publié le , modifié le

L'Angleterre désormais dirigé par Stuart Pearce a vécu une drôle de soirée en s'inclinant face aux Pays-Bas (2-3) après avoir remonté un déficit de deux buts. Les autres adversaires des Bleus, l'Ukraine et la Suède, ont gagné. L'Italie, privée de ses meilleurs attaquants (Cassano, Rossi, Balotelli), s'est inclinée à Gênes contre les États-Unis (1-0) alors que le Portugak ramène un nul de Pologne. L'Espagne s'est baladée, l'Argentine aussi

L'Angleterre sans défense, l'Ukraine et la Suède en verve

Le sélectionneur provisoire anglais Stuart Pearce et son nouveau capitaine Scott Parker ont vécu une sacré soirée leurs débuts à la tête de l'Angleterre. Opposé au Pays-Bas, les Anglais ont été menés 2-0 après une heure de jeu suite à des buts de Robben après une course folle de 50 mètres (57e) et d'Huntelaar de la tête (59e). La fin de match a été folle puisque les Anglais ont réduit la marque par Cahill (85e) avant d'égaliser par Young (90e). Mais les vice-champions du monde ont eu le dernier mot grâce à une frappe contrée de Robben (90e+3).

Pour les  Anglais, qui étaient privés de leur star Wayne Rooney, malade, il s'agit au contraire d'un coup d'arrêt après les victoires sur l'Espagne (1-0) et la Suède  (1-0) et d'une amère expérience pour le sélectionneur provisoire Stuart Pearce après la démission de Fabio Capello, parti en claquant la porte au début du mois à la suite de la  destitution par la Fédération anglaise (FA) du capitaine John Terry, accusé de  racisme et absent ce soir en raison d'une blessure au genou.

Les deux autres futurs adversaires des Bleus à l'Euro ont connu une soirée plus agréables. L'Ukraine a battu Israël sur le score de 3-2. Sous la pluie, les buts ukrainiens ont été inscrits par Oleg Gusev, sur pénalty, Eugene Konoplyanka et Andryi Yarmolenko. L'Ukraine reste sur une série de cinq matches sans défaites.  La Suède, elle, a frappé fort avec un succès de prestige 3 à 1 chez la Croatie  du petit virtuose Modric, qualifiée pour l'Euro. Après l'ouverture du score sur pénalty par Ibrahimovic (13e), les Croates ont égalisé sur un but contre son camp d'Olsson. Au retour des vestiaires, les Suédois ont accéléré pour se détacher grâce à un doublé de Larsson (48e et 69e).

L'Argentine et l'Espagne tranquilles, le Portugal et l'Italie à la peine

L'Argentine s'est imposée en Suisse grâce à un triplé de Messi (20e, 88e et 90e sp). Le jeune prodige suisse Shaqiri, en partance pour le Bayern, avait égalisé au retour des vestiaires (50e). L'Espagne n'a pas forcé pour venir à bout du Vénezuela. Les buts d'Iniesta (37e) et de Silva (40e) en fin de première mi-temps ont vite tué le peu de suspense dans la rencontre. La suite a ressemblé à une démonstration en raison du triplé de Soldado (50e, 53e et 84).

En revanche, l'Italie a cédé à domicile devant les Etats-Unis (0-1). Privé de son duo titulaire, Antonio Cassano-Giuseppe Rossi, blessés et pas  sûrs d'être remis en juin, le sélectionneur avait choisi de se priver de Mario  Balotelli au nom de son "code éthique".  Les essais offensifs de Prandelli n'ont pas porté ses fruits. Ni Matri, ni Giovinco, ni Borini n'ont marqué malgré une bonne volonté. Déjà battue à Rome par l'Uruguay en novembre (1-0), l'Italie n'avance pas. les Etats-Unis ont fini par ouvrir le score, Jozy Altidore remisant pour Clint Demspey (55).

La Pologne et le Portugal ont fait match nul 0-0 pour l'inauguration du stade National de Varsovie. Cristiano Ronaldo et  Nani ont buté sur Szczesny en première période, qui a vu Coentrao sortir sur  blessure (21e). Après la pause, le match s'est congelé. Le Danemark, versé dans le même groupe que le Portugal à l'Euro (avec  l'Allemagne et les Pays-Bas), a encore des progrès à faire s'il veut passer en  quarts. A Copenhague, il s'est fait battre 2-0 par la Russie, le deuxième but  étant l'oeuvre d'Arshavin, qui est revenu au Zenit Saint-Pétersbourg pour se  relancer avant le tournoi polono-ukrainien.

Mathieu Baratas

Euro