Frank Lampard
Frank Lampard sous le maillot de l'équipe d'Angleterre | AFP - Ian Kington

L'Angleterre fait tomber l'ogre espagnol

Publié le , modifié le

L'Angleterre s'est offert une victoire de prestige sur le champion du monde et d'Europe en titre, l'Espagne, 1 à 0, grâce à un but de Frank Lampard, samedi soir à Wembley en match amical.

Les Espagnols un peu ailleurs...

Lampard, qui portait le brassard de capitaine à la place de son coéquipier de Chelsea John Terry, laissé sur le banc, a inscrit le seul but du match, de la tête, à la 49e minute. Mais tout le mérite revient à Milner, tireur du coup franc, et à Bent auteur d'une tête qui a frappé le poteau de Reina avant de revenir à Lampard. A quelques centimètres de la ligne, ce dernier n'a plus eu qu'à pousser la balle au fond de la cage. A part sur ce coup de pied arrêté, les joueurs de Fabio Capello ne se sont guère montrés dangereux sans Wayne Rooney, que l'Italien n'avait pas sélectionné. Il voulait ainsi se préparer à l'absence de l'attaquant de Manchester United lors de la première phase de l'Euro, pour laquelle il sera suspendu. Les Espagnols n'ont pas semblé prendre le match très au sérieux lors d'une première période complètement insipide. Il a fallu le but de Lampard pour les réveiller enfin.

Disposant presque en permanence du ballon, ils sont passés à plusieurs reprises très près de l'égalisation, mais ont péché dans la finition. Villa, notamment, a tiré dans le petit filet après avoir éliminé le gardien à droite du but (56). L'avant-centre du Barça a été malheureux un gros quart d'heure plus tard lorsqu'une belle reprise a heurté le montant de Hart (73). Fabregas, entré en seconde période pour disputer son premier match en Angleterre depuis son passage d'Arsenal à Barcelone, a lui aussi eu plusieurs situations favorables, mais il n'a pas toujours pris la bonne décision, comme à la 82e minute lorsqu'il a tenté une passe superflue à Piqué au lieu de tenter sa chance à quelques mètres de la cage.

Frank Lampard (capitaine de l'Angleterre): "C'est un encouragement pour nous, mais nous devons être réalistes. Nous savons qu'ils ont dominé le match pendant de longues périodes. On ne va pas s'enflammer. Nous comprenons le football. Nous ne sommes pas encore arrivés, mais battre une équipe comme l'Espagne peut nous aider."
Vicente Del Bosque (sélectionneur de l'Espagne): "Je suis un peu déçu et presque en colère de ne pas avoir gagné ce match. Mais nous pouvons retenir des points positifs. Nous avons eu l'initiative et nous n'avons pas laissé l'Angleterre sortir de sa moitié de terrain. Nous avons raté des choses dans la finition."

Gilles Gaillard

Euro