Mesut Ozil lors d'Autriche-Allemagne, à la lutte avec Ekrem Dag, éliminatoires pour l'Euro 2012 / 3/06/2011
Mesut Ozil à la lutte avec Ekrem Dag. | AFP PHOTO / SAMUEL KUBANI

L'Allemagne se rapproche, la Suède à la poursuite des Pays-Bas

Publié le , modifié le

Les éliminatoires pour l'Euro 2012 qui auront lieu en Pologne et en Ukraine se poursuivent ce mardi. L'Allemagne, se déplacera en Azerbaïdjan pour asseoir sa suprématie dans le groupe A. Dans le groupe des Bleus (D), la Bosnie-Herzégovine accueillera l'Albanie pour un match capital, alors que la Biélorussie sera opposée au Luxembourg, et tentera de se rapprocher de la France, seule leader.

L'Allemagne intraitable


Les Allemands iront à Bakou pour y affronter l'Azerbaïdjan et tenteront d'enchaîner une septième victoire consécutive. Dans un groupe à leur portée, les hommes de Joachim Löw réalisent un sans-faute avec six victoires, pour dix-neuf buts inscrits et seulement deux concédés. En cas de succès, la Mannschaft assurerait quasiment sa qualification pour le prochain Euro, puisqu'elle compterait dix points d'avance sur la Belgique, deuxième et onze points sur la Turquie, troisième (mais avec un match en moins). Les coéquipiers de Bastian Schweinsteiger, parmi les équipes les plus solides d'Europe, (deuxième meilleure attaque et troisième meilleure défense) pourront s'appuyer sur l'actuel meilleur buteur des éliminatoires, l'attaquant Miroslav Klose, huit buts (à égalité avec le Néerlandais Huntelaar).

Derrière les Bleus, ça se bagarre


Après son match nul face à la France (1-1) vendredi dernier, la Biélorussie, actuelle dauphine des Tricolores, accueillera le Luxembourg au Dinamo Stadion de Minsk. Les coéquipiers de Tigorev pourraient revenir à un point des Français en cas de succès, mais compteraient un match de plus.
Toujours dans le même groupe, match très important entre la Bosnie-Herzégovine et l'Albanie (qui comptent un match en moins). Sèchement battus par la Roumanie (3-0) vendredi dernier, les Bosniens devront se reprendre ce mardi à domicile dans un groupe indécis, deux points séparant le deuxième du cinquième. En cas de victoire, les coéquipiers du Citizen Edin Dzeko se repositionneraient aux avant-postes. Nul doute que la surprenante Albanie (deux victoires, deux nuls, une défaite) viendra faire un résultat en Bosnie. A l'aller en Albanie, les deux équipes s'étaient séparées sur un score nul (1-1).

La Suède veut se rapprocher des Orange


La Suède, deuxième du groupe E, sera opposée à la Finlande de Jari Litmanen pour une opposition qui pourrait être décisive dans la course à la première place pour les Jaune et Bleu. En effet, les hommes d'Eric Hamrén pourraient, en cas de victoire, revenir à trois points des Pays-Bas, incontestables leaders du groupe avec six victoires en autant de rencontres. Les Suédois n'ont d'ailleurs enregistré qu'une seule défaite jusqu'à présent, face aux Néerlandais, le 12 octobre dernier (4-1). Une éventuelle victoire rapprocherait les coéquipiers d'Ibrahimovic des hommes de Bert van Marwijk au classement mais leur permettraient surtout d'asseoir leur deuxième place. Vendredi dernier, la Suède s'était imposée en Moldavie (4-1). Défaite interdite pour les Blanc et Bleu s'ils ne veulent pas déjà être distancés. Les Finlandais pourront s'appuyer sur la bonne forme de leur attaquant Mikael Forssell, auteur de six buts (troisième meilleur buteur des éliminatoires). L'arbitre français Antony Gautier arbitrera la rencontre.
Toujours dans le groupe E, la Hongrie se déplacera à Saint-Marin avec comme seul objectif la victoire afin de se rapprocher de la Suède et de distancer ses poursuivants.

Enfin, dans le groupe C, les Iles Feroé joueront l'Estonie au Svangaskard Stadion à Toftir. Les Estoniens, en cas de succès, se positionneraient en troisième position du groupe, à un point de la Slovénie.

José CEPEDA