Allemagne Turquie Klose but 102010
Klose marque un nouveau but pour l'Allemagne | AFP - ROBERT MICHAEL

L'Allemagne éteint la Turquie, le Portugal revit

Publié le , modifié le

A l'extérieur dans son propre stade de Berlin, l'Allemagne est restée maître sur le terrain en dominant la Turquie 3-0 (doublé de Klose et un but d'Özil). La Mannschaft réalise le carton plein dans ce groupe A, tout comme les Pays-Bas (groupe E) qui se sont imposés 1-0 en Moldavie. La Suisse est elle toujours à la recherche de son premier point après sa défaite 1-0 au Monténégro. Le Portugal a retrouvé le sourire aux dépens du Danemark (victoire 3-1).

Le stade olympique de Berlin s'était paré de blanc et de rouge. Extrêmement présente en Allemagne et dans la capitale, la communauté turque avait investi en masse les tribunes avec près de 60% des places. Si l'hymne allemand a été légèrement sifflé et Özil quelque peu maltraité par les supporters "visiteurs", le spectacle s'est cantonné sur la pelouse. Sur le rectangle vert, force est restée à la Mannschaft qui a logiquement percé le verrou turc juste avant la pause par l'inévitable Klose (42e). La menace turque ne s'est évaporée qu'en fin de match après les buts d'Özil (79e), assez discret ce soir, et Klose (87e), auteur de son 57e but en 104 sélections, son 5e en trois matches de qualifications à l'Euro-2012. En cas de succès mardi au Kazakhstan, l'Allemagne aura de quoi voir venir même si l'Autriche, vainqueur 3-0 de l'Azerbaïdjan est toujours dans le coup. A noter dans ce groupe A le premier succès de la Belgique (2-0 au Kazakhstan).

L'Ulster mieux que l'Eire

Entre les deux Irlande le torchon ne brûle pas mais les fortunes sont diverses. Au Nord de l'île, l'Ulster a réussi son entreprise de ralentissement du hors bord italien. Après deux succès dans le groupe C, la Squadra est restée muette (0-0) et voit revenir à un point l'Estonie, surprenante vainqueur en Serbie 3-1. Pas de quoi inquiéter Cesare Prandelli : "Nous avons réussi à jouer, sur un terrain difficile et dans une ambiance  toujours particulière, on a bien tenu la partie pendant 90 minutes." Pour l'Eire, la soirée s'est moins bien terminée. Après cinquante minutes, les Verts étaient menés 3-0 par la Russie (Kerzhakov 11e, Dzagoev 28e, Shirokov 50e). Le Fighting Spirit revenait en fin de match (buts de Keane 72e et Long 78e) mais c'était trop tard. Avec ce résultat, les Russes sont à égalité avec les Irlandais et les Slovaques, battus 3-1 en Arménie !

Les Suisses écartés

La solidité suisse n'est plus qu'une légende après la 2e défaite des Helvètes dans ces éliminatoires. Après l'Angleterre à Bâle, les Suisses ont chuté au Monténégro. Le petit pays balkanique s'est imposé 1-0 sur un but de l'attaquant de l'AS Rome Mirko Vucinic et a du coup pris le commandement de son groupe, à la  faveur de son sans-faute (trois succès en autant de matches). Mais l'Angleterre  (6 points) était exempte, et c'est chez elle que le Monténégro se rend mardi...  En attendant, la Bulgarie s'est imposée au Pays de Galles (1-0). Dans le groupe G, la pression était sur le Portugal, opposé au Danemark dans la soirée. C'était d'autant plus le cas que la Norvège est allé chercher une précieuse victoire à Chypre (2-1) et caracole en  tête (neuf points en trois matches). Mais les Lusitaniens ont tenu le choc grâce à un doublé de Nani (29e et 31e) et un but de Ronaldo (85e). Leader du groupe avant la journée, l'Ecosse n'a pu s'envoler, ramenée à la réalité par la République tchèque (1-0), qui a en profité pour engranger ses premiers points. Une contre-performance britannique de bon augure pour l'Espagne qui a pris le meilleur sur la Lituanie 3-1.