Euro 2012 Allemagne Autriche 062011
L'Allemand Mario Gomez buteur face à l'Autriche | AFP - Joe Klamar

L'Allemagne et l'Italie s'envolent

Publié le , modifié le

L'Allemagne (grpe A), victorieuse sur le fil de l'Autriche à Vienne 2-1, poursuit son sans-faute en qualifications à l'Euro-2012 et pourra quasiment valider son billet mardi face à l'Azerbaïdjan à la faveur du match nul entre la Belgique et la Turquie 1-1. L'Italie a pour sa part battu l'Estonie 3-0 (grpe C). Avec 16 points en six matches, les joueurs de Prandelli semblent avoir de la marge sur la Slovénie, 2e avec 11 points après sa victoire 2-0 aux Iles Féroé.

L'Italie a logiquement battu l'Estonie (3-0) grâce à son duo Antonio Cassano-Giuseppe Rossi (un but chacun), à Modène, et n'est plus qu'à deux victoires de l'Euro-2012. L'Italie y est presque. Elle se rend aux Îles Féroé pour son prochain match  de qualification, le 2 septembre, où elle devrait marquer trois points, et recevra la Slovénie le 6 pour décrocher son billet pour la Pologne et l'Ukraine. Elle s'est imposée sans trembler et la formule de Prandelli, sans avant-centre de pointe, a bien fonctionné. Ce n'était certes que l'Estonie, mais la renaissance initiée par Prandelli  est en bonne voie: la qualification ne devrait pas poser de problème, un groupe  se dégage, Cassano assume ses responsabilités et Rossi est en train de s'approprier la place de buteur (3 buts cette saison lui aussi). Il reste à clôturer la première année de Prandelli mardi à Liège  (Belgique), par un match amical contre l'Eire de Giovanni Trapattoni, son  lointain prédécesseur.

Face à l'Autriche, l'Allemagne a été moins brillante, mais les joueurs de Joachim Low ont fini par arracher la victoire (2-1) grâce à un but à la 90e minute de Mario Gomez, qui avait déjà ouvert le score. C'est donc toujours un sans-faute pour la Mannschaft, qui a remporté ses six matches dans ces éliminatoires. Dans un autre match du groupe A, déterminant dans l'optique de la deuxième place, Belges et Turcs se sont séparés sur un match nul (1-1). Les Diables Rouges conservent une longueur d'avance sur leurs adversaires du soir, qui comptent cependant un match en moins. A noter qu' Eden Hazard, titularisé pour la première fois en match officiel avec les Diables Rouges depuis septembre 2010, a brillé par intermittence avant d'être remplacé à l'heure de jeu par Dries Mertens. Visiblement frustré, le meilleur joueur de Ligue 1 a rejoint les vestiaires sans un regard pour le sélectionneur Georges Leekens avec qui il entretient des relations difficiles depuis plusieurs semaines.

En s'imposant nettement en Moldavie (4-1), la Suède a conforté sa place de deuxième du groupe E. Mais les Pays-Bas sont très loin devant grâce - comme les Allemands - à un impeccable six sur six. Les "Oranje" qui joueront samedi en amical au Brésil, comptent encore six points d'avance sur la Suède, qui a cependant joué un match de moins. Dans le groupe F, la Croatie a de son côté pris la première place en battant la Géorgie 2-1. La Grèce aura dès samedi l'occasion de reprendre son bien avec la réception de Malte, battu cinq fois en cinq matches depuis le début des éliminatoires. Enfin, un petit évènement a eu lieu dans le groupe I avec le succès du Liechtenstein sur la Lituanie (2-0).

Réactions:
Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne): "Nous devons le reconnaître, nous avons gagné avec de la chance aujourd'hui. Nous n'avons pas su tirer avantage de toutes nos situations de jeu. Nous avons fait beaucoup d'erreurs, nous n'étions pas aussi dynamiques dans toutes les lignes. J'ai le sentiment que les joueurs, particulièrement ceux qui étaient au Mondial l'an passé ou qui ont joué la Ligue des champions, sont à bout de forces. Si nous avions fait usage de nos qualités, nous aurions posé de gros problèmes à l'Autriche. Mais il faut gagner ce genre de matches".
Philipp Lahm (capitaine de l'Allemagne): "Nous voulions faire beaucoup, beaucoup mieux, mais nous avons eu la classe de mettre un but tout de même à la fin. Quand cela se termine de cette manière, on peut être satisfait. Il était important de prendre les trois points."

Gilles Gaillard