Marcus Berg (Suède) en duel avec James Cherter (pays de Galles)
Marcus Berg (Suède) en duel avec James Cherter (pays de Galles) | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

La Suède brille mais Ibrahimovic ne marque pas

Publié le , modifié le

La Suède a brillé lors son dernier match de préparation à l'Euro-2016 en battant 3 buts à 0 le pays de Galles, qui s'est longtemps privé de sa vedette Gareth Bale, ce dimanche à Solna. Prise de risque minimum du côté rouge et blanc: à six jours de la rencontre face à la Slovaquie et au terme d'une saison très remplie, l'attaquant du Real Madrid n'est entré en jeu qu'à la 64e minute.

Il n'aura pas croisé le capitaine suédois Zlatan Ibrahimovic, remplacé trois minutes auparavant par Kujovic. Ibrahimovic le dit, il est affûté. La quantité de ballons qu'il a sollicités dans une position de neuf et demi et sa passe décisive le prouvent. D'un banal dégagement de la défense suédoise il a fait une occasion de but, en contrôlant le ballon sur la ligne médiane, en accélérant, et en servant finalement Forsberg qui a conclu d'une belle frappe (40e).

Bale rentre tard

Le deuxième but a été l'oeuvre de l'arrière droit Lustig, après un corner et deux premières tentatives scandinaves repoussées par le gardien (57e). Et le troisième est une jolie réalisation de Guidetti, sa première en A (87e). Peu sollicités, les défenseurs scandinaves ont pu exercer leur jeu offensif. C'est l'arrière gauche Olsson qui, lancé par Ibrahimovic encore, s'était procuré une occasion dès la 1re minute. 

Le sélectionneur Erik Hamren peut aussi se féliciter du retour d'Albin Ekdal, qui est entré en jeu après s'être remis de son entaille au dos en boîte de nuit début mai. Un motif d'inquiétude cependant: le gardien Andreas Isaksson est sorti à la mi-temps, se plaignant de douleurs. Pour les Gallois, le match n'a duré véritablement qu'une demi-heure, celle jouée par Bale. Ce n'est que là qu'ils commencé à s'approcher du but suédois, quand il était trop tard.

La Belgique gagne​, la République-Tchèque tombe

De son côté, la Belgique a battu la Norvège 3 à 2 à Bruxelles grâce à des buts signés Lukakau (3e), Hazard (70e) et Ciman (74e) contre des réalisations signées King (21e) et Berisha (49e). Trois joueurs, les défenseurs Thomas Meunier et Thomas Vermaelen ainsi que le milieu Yannick Carrasco sont toujours à l'infirmerie alors que les joueurs rejoindront leur camp de base à Bordeaux dès mardi. 

En revanche, la République Tchèque inquiète, après une défaite 2-1 face à la Corée du Sud qui avait été étrillée 6-1 par son futur adversaire dans le groupe D, l'Espagne. Dans la soirée dimanche, un autre pensionnaire du groupe D, la Turquie, a battu la Slovénie --non qualifiée-- du gardien de l'Atletico Madrid Jan Oblak. Les Turcs ont fait la différence par Yilmaz en début de match (5e) et ont conservé leur avantage jusqu'à la fin. Enfin la Russie, future adversaire du Pays de Galles dans le groupe B, a fait match nul 1-1 avec la Serbie.

AFP

Euro