Russie
Les Russes ont validé leur billet pour l'Euro 2016 | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

La Russie et la Slovaquie qualifiées pour l'Euro

Publié le , modifié le

La Russie a réussi son opération redressement avec une qualification pour l'Euro-2016 après sa victoire lundi sur le Montenegro (2-0) qui lui assure la deuxième place du groupe G derrière l'Autriche. La Suède, victorieuse de la Moldavie (2-0) disputera les barrages. Dans le groupe C, la Slovaquie a pris la 2e place en allant gagner à Saint-Marin (4-2) alors que l'Ukraine a chuté à domicile devant l'Espagne (1-0).

La Russie était en perdition totale avec Fabio Capello à sa tête. Leonid  Sloutski, l'entraîneur du CSKA Moscou, nommé une fois l'Italien limogé, n'a pa  failli à sa réputation de "Mourinho russe". Une élimination aurait fait désordre alors que le pays doit accueillir le Mondial en 2018. Les Russes ont battu mardi soir le Monténégro 2-0 et terminent deuxièmes derrière  l'Autriche, déjà qualifiée, qui est restée invaincue après avoir dominé le Liechtenstein 3-0. La Suède s'est battue jusqu'au bout en s'imposant devant la Moldavie, avec notamment un but d'Ibrahimovic, mais elle s'est réveillée trop tard et échoue à la place de barragiste.  

La Slovaquie devait faire mieux que l'Ukraine pour être assurée d'obtenir sa qualification. C'est ce qu'elle a fait au Luxembourg (4-2, avec notamment un doublé de Hamsik) tandis que les Ukrainiens se sont inclinés face à l'Espagne (but de Gaspar). Dans la groupe E où les billets étaient déjà distribués à l'Angleterre et à la Suisse, l'enjeu restait la 3e place: c'est la Slovénie qui, grâce à sa victoire à Saint-Marin l'a obtenue aux dépens de l'Estonie tenue en échec par la formation hélvétique (0-0).

Décision finale mardi

Les qualifications directes touchent à leur fin et la liste des barragistes  commence à prendre forme avec le Danemark, l'Eire, la Hongrie et la Suède, l'Ukraine et la Slovénie.Il faudra attendre mardi et le classement final du groupe A pour connaître  l'identité du meilleur 3e entre lea Hongrie et la Turquie. Lors de la dernière soirée de qualification directe, il existe un cas de figure où si la Turquie s'impose devant l'Islande elle terminera 3e en atteignant la barre des 18 points qui sera décisive (une fois retranchés les points gagnés contre le 6e, sauf dans le groupe I à cinq équipes). La Hongrie qui jkoué tous ces matches a déjà 18 points. Cela pourrait se jouer alors à la différence de buts comparée avec la Turquie, en ayant enlevé là  encore les résultats face aux derniers à chaque fois. Le tirage au sort des barrages aura  lieu ce dimanche, avec quatre têtes de série déterminée par les coefficients nationaux de l'UEFA.

Christian Grégoire