Gardien Russe Akinfeev
Le gardien russe Akinfeev est sorti sur civière après avoir reçu un fumigène lors de la rencontre face au Montenegro | MAXPPP - BORIS PEJOVIC

La rencontre Monténégro-Russie arrêtée à cause des débordements

Publié le , modifié le

La rencontre des qualifications de l'Euro-2016 entre le Monténégro et la Russie, interrompue une première fois pendant plus d'une demi-heure en raison d'un jet de fumigène sur le gardien russe Igor Akinfeev, a été arrêtée à la 67e minute vendredi.

L'arbitre allemand Deniz Aytekin a, en effet, estimé que la sécurité du match n'était plus assurée à la suite d'un début d'échauffourées entre les  joueurs des deux pays. Ces nouveaux incidents sont intervenus après un penalty contesté accordé à  la Russie et tiré par Roman Shirokov, mais repoussé par le gardien local.  L'arbitre a pris sa décision après qu'un objet lancé depuis la tribune touchait  un joueur russe. Quelques instants seulement après le coup d'envoi, un fumigène lancé depuis une tribune du stade de Podgorica, a heurté la tête du gardien russe Akinfeev, 28 ans. Au sol pendant plusieurs minutes, le gardien du CSKA Moscou a été évacué du  terrain sur une civière et l'arbitre a renvoyé les joueurs au vestiaire.

Akinfeev, qui n'a pas perdu conscience selon le Dr Slobo Mandic de l'UEFA, a ensuite été transféré dans un hôpital pour des examens de routine. Après plus d'une demi-heure d'interruption, Akinfeev a été remplacé par  Yuri Lodygin. Le leader des supporteurs monténégrins a présenté des excuses par l'intermédiaire du système de sonorisation du stade en précisant que le "hooligan" responsable du geste avait été identifié. Le match a ensuite repris. Finalement, la rencontre a été arrêtée à la 67e minute par l'arbitre, sur  le score de 0-0.

AFP

Euro