La presse espagnole euphorique

Publié le , modifié le

Son équipe en finale et encore en course pour un triplé historique, la presse espagnole exulte ce matin. Une litanie de louanges qualifient la prestation de la Roja hier face au Portugal.

"Vers la finale et vers la légende", affichait en Une le quotidien sportif  Marca, pour qui la Roja n'est plus qu'"à un mètre de la gloire". Pour El Mundo, "la sélection a montré son mental solide en s'adaptant à un  match dur": "l'Espagne commence à être aussi à l'aise dans l'ennui que dans l'angoisse, en faisant étalage d'une puissante psychologie".

"Merci pour ce merveilleux infarctus", s'amuse le sportif As, en allusion à  la séance de pénalties qui a conclu le match. "Cela ne pouvait pas être plus  beau, ni plus dramatique". "Nous le méritons. Nous le méritons vraiment". L'Espagne "a gagné de  quelques centimètres, mais la taille n'est pas importante", assure le  quotidien.

"L'Espagne ne descend pas du paradis", s'enthousiasme aussi El Pais: "dans  une rencontre émouvante et exténuante, la Roja démontre son gène de gagnant". "On les appelle les gagnants. C'était le nom classique des Allemands, maintenant  c'est celui de l'Espagne, cette Espagne sans fin qui ne tombe plus du paradis  depuis quatre ans", s'extasie même le journal généraliste.

AFP