La Pologne regrette l'élimination des Anglais

Publié le , modifié le

La ministre polonaise des Sports Joanna Mucha a regretté lundi l'échec de la sélection anglaise à l'Euro-2012, privant la Pologne d'une occasion de plus, lors de la demi-finale, de réfuter les accusations de racisme en Pologne formulées par des médias britanniques.

Lors du match Italie-Angleterre disputé dimanche à Kiev, "j'ai croisé les  doigts pour l'Angleterre. Cela aurait attiré davantage de supporteurs (pour la  demi-finale) à Varsovie mais aussi nous aurait donné l'occasion de réfuter  définitivement le documentaire de la BBC", a indiqué Mme Mucha aux journalistes.

"Les opinions des supporteurs anglais (sur l'Euro-2012) sont très  positives. Nous comptions qu'une nouvelle rencontre disputée en Pologne et un  nouveau passage de supporteurs anglais dans notre pays leur aurait permis de  témoigner ensuite que la réalité est autre que celle qu'avait montrée la BBC", a ajouté Mme Mucha.

Le chef des organisateurs polonais du tournoi, Marcin Herra, a regretté une  nouvelle fois ces "mauvaises émotions" formulées en Angleterre à l'égard d'une  "partie très sympathique de l'Europe". "Nous allons croiser nos doigts pour le bon déroulement des Jeux Olympiques  (en juillet à Londres). Il est de l'intérêt de tous que ce genre de  manifestations réussisse", a-t-il déclaré.

Jerome Carrere