La Pologne élimine la Suisse au bout du suspense

La Pologne élimine la Suisse au bout du suspense

Publié le , modifié le

Une qualification arrachée à l'issue des tirs au but (1-1, 5 tab à 4), et le plus beau but de la compétition. C'est ce que nous a apporté ce huitième de finale très serré entre la Pologne et la Suisse, pourtant pas le match le plus attendu de ces huitièmes de finale. Les Polonais atteignent les quarts de finale pour la première fois de leur histoire.

Les Polonais donnent le ton dès le coup d’envoi. Dès la 20ème seconde, une erreur de relance du gardien suisse offre une première occasion aux coéquipiers de Lewandowski, sans conséquence. Pendant les 45 premières minutes, l’équipe polonaise montre plus d’envie sur le terrain que la Nati. Les occasions polonaises se multiplient, et les Suisses se montrent fébriles en défense et mal organisés au milieu. Ces derniers ont beaucoup de mal à franchir le milieu de terrain polonais.

Un sursaut suisse se produit tout de même après la première demi-heure. Mais c’est à ce moment-là que les Polonais, sur contre, ouvrent le score. Sur une relance de Grosicki qui a parcouru toute la moitié de terrain suisse, Jakub Blaszczykowski trompe Sommer par une frappe du droit qui passe entre les jambes du gardien suisse à la 39ème minute. Les Suisses tentent de répondre, mais en vain. Beaucoup de tirs en cette première période mais trop de maladresses. 12 tirs dont seulement 2 cadrés pour les Polonais, 10 tirs dont 2 cadrés pour les Suisses. Les Polonais se montrent plus mordants que les Suisses, et mènent logiquement 1 à 0 à la pause.

Le coup de génie de Shaqiri

Les Suisses reviennent des vestiaires avec d’autres intentions. Dos au mur, la Nati se montre plus agressive pour revenir au score, et étouffe la Pologne en multipliant les occasions. Un très beau coup franc à 25 mètres tiré par Rodrigues à la 73ème, mais repoussé par Fabianski en pleine lucarne, une barre à la 79ème minute... Les Polonais résistent jusqu’à la 82ème minute. Shaqiri, par un coup de génie, effectue un ciseau retourné à l’entrée de la surface qui trompe Fabianski. Un but de toute beauté, le plus spectaculaire de l’Euro. Il s’agit par ailleurs du premier but encaissé par la Pologne depuis le début de la compétition. Ce petit bijou envoie les deux sélections en prolongation.

Les Suisses prennent à nouveau l’ascendant en début de prolongation. Ils pressent des Polonais qui évoluent plus bas qu’en début de match. Puis la première période de prolongation perd en intensité, les deux équipes se jaugent, et les deux sélections terminent à 1-1 à la pause. A la reprise, la Nati reprend le contrôle du jeu. Mais rien ne change, et les joueurs s'envoient en séance de tirs au but.

Le tir en force de Xhaka en séance de tirs au but

C'est la Suisse qui débute cette séance de tirs au but. La Pologne répond à la Suisse jusqu'à 1-1, et le tir manqué de Xhaka qui tente un tir en force qui finit à côté des cages de Fabianski. La Pologne prend l'avantage et réalise une séance de tirs au but parfaite, qu'elle remporte 5 à 4. Les Polonais se qualifient donc en quarts malgré une domination suisse depuis la deuxième période du match. L'équipe à Lewandowski, qui jouera le premier quart de finale de son histoire, rencontrera le vainqueur entre la Croatie et le Portugal jeudi prochain à 21h.

Céline Pénicaud @CelinePenicaud