La gazette des Bleus : l’Albanie dans les têtes

La gazette des Bleus : l’Albanie dans les têtes

Publié le , modifié le

Les infos, la phrase, l’anecdote et le quiz, c’est la gazette de l’équipe de France pendant l’Euro 2016.

Les infos du jour

Trois jours après leur succès (2-1) face à la Roumanie lors du match d’ouverture, les Bleus de Didier Deschamps sont focalisés sur la deuxième étape de leur aventure : l’Albanie, adversaire de l’équipe de France mercredi soir au stade Vélodrome de Marseille. Le sélectionneur national doit profiter de ses deux derniers jours avant le match pour réconforter et booster les deux stars attendues, Paul Pogba et Antoine Griezmann, critiqués après leurs prestations en dedans vendredi soir. Le Turinois, un peu tendu par l’enjeu, et le Madrilène, émoussé par une saison harassante, possèdent le talent pour se relancer contre une formation assez limitée, comme l’a montré le match contre la Suisse samedi (0-1).

Blaise Matuidi a profité de la conférence de presse du jour pour répondre aux questions sur la prestation mitigée du milieu de terrain tricolore: "Il n’y a pas de problème particulier au milieu, a-t-il dit. On n’a pas fait le match qu’on devait faire. Il y avait beaucoup de pression à cause du contexte. On est conscient qu’on doit faire mieux. Moi-même j’aurais pu faire mieux. Touché plus de ballons, avoir plus d’influence dans le jeu, dans la récupération aussi. Il y a des choses à revoir. Je travaille mentalement et sur le terrain. Je donnerai tout pour que ça soit mieux. Contre la Roumanie, on n’a pas assez posé le jeu, on a souvent joué long. C’est aussi dû à la qualité de l’adversaire. Mais on va monter en puissance. On vise la première place du groupe et ça passe par une victoire contre l’Albanie".

La phrase du jour

Moussa Sissoko: "On sait les qualités d’Antoine (Griezmann). Il aurait voulu apporter plus. Mais l’objectif était de gagner le match. C’est pareil pour Paul. Il ne faut pas faire une fixette sur lui. Le match n’a pas été facile pour toute l’équipe. Paul est un grand joueur. Les problèmes de l’équipe ne viennent pas forcément du milieu. L’équipe était un peu coupée en deux. Il fallait communiquer. On verra une belle équipe de France avec un grand Paul et un grand Antoine."

L’anecdote du jour

Thierry Henry a marqué 6 buts en trois éditions de l’Euro (3 en 2000, 2 en 2004, 1 en 2008). Il est le 2e buteur français de l’histoire de l’Euro derrière Michel Platini (9) et devant Zinedine Zidane (5).

Grégory Jouin @GregoryJouin