La gazette des Bleus : Dans leur bulle avant les huitièmes

La gazette des Bleus : Dans leur bulle avant les huitièmes

Publié le , modifié le

Les infos, la phrase, l’anecdote et le quiz, c’est la gazette de l’équipe de France pendant l’Euro 2016.

  • Les infos du jour

Les infos du jour

Les Bleus dans leur bulle. Rien ne filtre de Clairefontaine où l’équipe de France prépare bien à l’abri dans son bunker boisé des Yvelines son huitième de finale contre l’Irlande. Un isoloir savamment orchestré jusque dans le choix des hommes appelés dans les griffes de la presse. Il y a eu le président de la FFF Noël Le Graët mercredi et Guy Stephan, l’adjoint de Didier Deschamps, sera sur le gril vendredi. Les médias ne retrouveront Didier Deschamps et Hugo Lloris qu’à J-1 en conférence de presse d’avant-match.

Pour coller à l'horaire du match de dimanche, les entraînements ont été déplacés à 15h00 et le déjeuner avancé à 11h30. Au rayon infirmerie, Olivier Giroud va mieux après avoir été ménagé en début de semaine. Sans surprise, Antoine Griezmann va pouvoir se concentrer exclusivement sur la sélection national après l’annonce de sa prolongation officielle avec l’Atlético Madrid jusqu’en 2021.

  • La phrase du jour

La phrase du jour

"Allez, passe à autre chose, p... !" C'est avec toute la poésie qui le caractérise que Robbie Keane a envoyé sur les roses un journaliste irlandais qui le relançait à nouveau sur la main de Thierry Henry lors des barrages du Mondial 2010. Le vétéran de 35 ans veut rester concentré sur son match alors que la presse irlandaise et d'anciens joueurs ont rallumé la mèche. "On va affronter les Français sans peur aucune et nous avons une petite affaire à régler avec eux", a déclaré Richard Dunne, qui a joué le match du Stade de France et travaille aujourd'hui comme consultant sur ITV. "Thierry Henry est sur toutes les lèvres, ce matin", a titré l'Irish Examiner. "Pour les supporteurs irlandais, la vengeance est un plat qui se mange froid depuis 2009 et cette vengeance aura lieu dimanche", a poursuivi le quotidien.

  • L’anecdote du jour

L’anecdote du jour

A l’Euro 1996, Aimé Jacquet hésitait entre des latéraux expérimentés (Di Meco, Angloma) et des jeunes aux dents longues (Lizarazu, Thuram). A partir des quarts de finale, les jeunes ont définitivement supplanté leurs aînés.

Xavier Richard @littletwitman