La France confirme sa supériorité face au Portugal

La France confirme sa supériorité face au Portugal

Publié le , modifié le

Par l'intermédiaire de Benzema et de Pogba, l'équipe de France a eu raison du Portugal 2 à 1 en match amical samedi au Stade de France dans l'optique de l'Euro 2016. Une nouvelle victoire de prestige pour l'équipe de Didier Deschamps, la sixième de rang au Stade de France et la neuvième face au Portugal. Des Bleus qui affronteront l'Arménie mardi prochain (18h00).

A l’occasion de cette 23e confrontation entre les deux pays, le match démarre ainsi sur des bases élevées et la France ne tarde pas à trouver l’ouverture dès la 3e minute. Après un bon travail de Valbuena côté gauche, Antoine Griezmann accélère et déborde. Son centre trouve Sagna, seul au deuxième poteau. Le joueur de Manchester City effectue une frappe lourde. Rui Patricio repousse sur Benzema qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. L’attaquant madrilène inscrit ainsi son 25e but avec les Bleus en 74 sélections.

Varane, Pogba et Griezmann dans tous les coups

Quelques minutes plus tard (11e), Varane surprend Ronaldo, accélère et déborde côté droit. Il centre en retrait pour Griezmann qui est contré. Varane centre de nouveau pour le N.9 tricolore, seul au deuxième poteau mais sa reprise de volée part dans les nuages. A la 17e, Varane, encore lui, lance Paul Pogba. Ce dernier entre dans la surface côté droit et essaye de servir Griezmann en centrant fort devant le but mais la défense repousse.

Progressivement la rencontre s’équilibre et les Portugais se montrent dangereux. Et notamment par l’intermédiaire de Nani (21e minute) qui repique au centre de son côté droit. Il efface plusieurs défenseurs tricolores avant de placer un tir croisé que le gardien marseillais Steve Mandanda ne peut toucher et qui termine à quelques centimètres de la cage. La partie continue alors sur un rythme intense et engagé mais c’est à la 40e minute que les Bleus sont à nouveau dangereux. Valbuena sert Matuidi sur la gauche de la surface. Mais le centre-tir du Capitaine est bien capté au premier poteau par Rui Patricio.

Effacé depuis le début de la partie, Cristiano Ronaldo décide de se réveiller avant la mi-temps. Il se créé ainsi deux occasions coup sur coup. Mais sans réussite pour l’attaquant madrilène. Les équipes rentrent alors au vestiaire avec un avantage de 1-0 pour les hommes de Deschamps.

Benzema sert Pogba sur un plateau

Et à l’entame de cette seconde mi-temps, le Portugal, qui a effectué deux changements, repart de plus belle. Nani  trouve ainsi la tête de Ronaldo au deuxième poteau. CR7 place une tête croisée que tout le monde voit au fond mais Mandanda, qui supplée ce soir Hugo Lloris, sauve la maison bleue… 

Après un quart d’heure difficile pour les Français, ils réagissent enfin. Evra déborde sur le côté gauche. Il rentre dans la surface et centre en retrait. C'est repoussé sur Dimitri Payet, venant de remplacer Mathieu Valbuena, qui enroule du pied droit mais ne trouve pas le cadre. Et à la 69e minute de jeu Pogba libère le Stade de France ! Après un joli débordement d'Evra, le défenseur de la Juve centre en retrait et trouve Benzema. L’attaquant transmet à Pogba qui ouvre son pied droit et trompe le gardien lusitanien.

Et au moment où l'on pense que le Portugal est totalement assommé et que Cristiano Ronaldo sort du terrain, le Portugal réduit l'écart. A la 78e minute, Pogba  touche João Mario, qui vient de rentrer, dans la surface de réparation. L'arbitre n'hésite pas et désigne le point de penalty. Quaresma transforme. Malgré une fin de match compliquée face aux assauts répétés des Portugais, la France tient le coup et surfe toujours sur la dynamique de la dernière Coupe du Monde.

Gilles Gaillard