fan zone marseille
La fan-zone de Marseille en construction | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

La fan-zone de Marseille sous haute sécurité

Publié le , modifié le

Les autorités ont présenté jeudi à Marseille un dispositif de sécurité qu'elles disent "exceptionnel" pour l'organisation de l'Euro-2016 dans la ville où la fan zone de 80.000 places sera scindée en deux parties pour séparer les supporters d'équipes adverses. "Nous avons tout le dispositif pour faire en sorte que cette fête soit une fête bien réussie", a assuré le préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur après une conférence de presse.

Les soirs de matches, environ un millier de policiers seront mobilisés autour du stade et de la fan zone, a précisé le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nuñez. En outre, la sécurité sera assurée par 1.200 agents de sécurité privée au stade lui-même et 650 autres autour de la fan zone, a-t-il ajouté, évoquant un "dispositif de sécurité exceptionnel".

Le risque zéro n'existe pas

"Il y a bien sûr le risque terroriste qui reste présent: c'est pour cela qu'on a demandé que les fouilles, les palpations à l'entrée de la fan zone et du stade soient renforcées", a poursuivi M. Nuñez. Cette surveillance s'étendra au-delà des sites spécifiques à l'Euro, a assuré M. Nuñez, évoquant par exemple le Vieux-Port ou les centres commerciaux. Elle sera aussi effective dans les airs et sur mer, la fan zone marseillaise étant installée en bord de Méditerranée.

Des matchs à risques

Marseille doit en outre accueillir deux matches considérés comme sensibles en raison du risque d'affrontements entre supporters --Angleterre-Russie le 11 juin et Pologne-Ukraine le 21. "Sur ces matches sensibles, nous serons attentifs mais pas plus inquiets que cela", a assuré Laurent Nuñez. "Nous sommes préparés à ce genre de situation, en tout cas, nous le sommes beaucoup plus que nous ne l'étions en 1998", a-t-il ajouté. Lors de la Coupe du monde organisée en France, des affrontements violents avaient eu lieu à Marseille en marge d'un match Tunisie-Angleterre.

En outre, pour limiter les risques d'affrontements, la fan zone marseillaise, la deuxième plus importante de France derrière celle de Paris, a été scindée en deux parties distinctes de 40.000 places chacune, comportant chacune son écran géant et ses installations.

Côté judiciaire, le procureur de la République de Marseille Brice Robin a annoncé un doublement des capacités de la chambre de comparution immédiate du tribunal pendant la durée de la compétition et prévenu qu'il requerrait des interdictions de stade ou de territoire pour quiconque s'en prendrait aux représentants des autorités.

AFP