Jelavic Pirlo Croatie Italie
Le Croate Jelavic et l'Italien Pirlo | FRANCISCO LEONG / AFP

La Croatie continue de surprendre

Publié le , modifié le

Menée au score par l'Italie, la Croatie a trouvé les ressources pour égaliser (1-1) et s'emparer provisoirement de la tête de ce Groupe C en attendant le résultat d'Espagne-Irlande. Solide et talentueuse, la formation croate pourrait être la grande révélation de cet Euro.

Après sa victoire inaugurale contre l'Eire (3-1), la Croatie prend la tête  du groupe avec 4 points. En soirée l'autre match de cette 2e journée devait  opposer l'Espagne à l'Eire à Gdansk. Les Italiens avaient déjà fait match nul, sur le même score, contre  l'Espagne, champions en titre. Quel que soit le résultat de ce match, les Croates seront maîtres de leur  destin lors de l'ultime journée, en rencontrant respectivement l'Espagne lundi  prochain. Pendant ce temps l'Italie, qui n'aura pas son destin en mains,  défiera l'Eire.

Mario Mandzukic a égalisé pour la Croatie à la 72e minute en trompant de  près Buffon, avec l'aide du poteau, à la réception d'un centre de Strinic. L'attaquant croate en est désormais à trois buts dans le tournoi, et  rejoint en tête du classement des buteurs, l'Allemand Mario Gomez et le Russe  Alan Dzagoev. La première période avait été à l'avantage de l'Italie. Après de vaines  tentatives de Marchisio (11e, 37e) et Balotelli, c'est finalement son métronome  Andrea Pirlo qui avait donné l'avantage d'un coup franc excentré (39e). La Croatie n'a jamais perdu contre l'Italie depuis son indépendance en 1991.

Déclarations

Mario Mandzukic (buteur de la Croatie): "Gianluigi Buffon est un des meilleurs gardiens du monde, je rêvais de me retrouver face à lui, les yeux dans les yeux, et de lui marquer un but. Je ne suis pas ici pour me montrer, je veux faire gagner l'équipe. Je suis toujours optimiste, on peut le refaire contre l'Espagne et passer ce tour."

Claudio Marchisio (milieu de l'Italie): "On pouvait sécuriser la  qualification dès ce soir, mais on a trop reculé, et on a fini par concéder ce centre (qui amène le but). On doit savoir garder le résultat, à certains moments ils faisaient tourner la balle sans qu'on leur mette la pression, avec notre expérience, on ne peut pas se relâcher comme ça. Je ne crois pas à un 2-2 entre l'Espagne et la Croatie."

AFP