Dzeko Bosnie 032011
Edin Dzeko (Bosnie), | AFP - ELVIS BARUKCIC

La Bosnie reste dans la course

Publié le , modifié le

La Bosnie-Herzégovine se replace dans le groupe de la France grâce à son succès contre la Roumanie (2-1). L'Angleterre a repris la tête du Groupe G après sa victoire à Cardiff face au Pays de Galles (0-2). Sans être transcendants, les hommes de Capello ont su se mettre à l'abri de leurs voisins britanniques en marquant leurs deux buts dans le premier quart d'heure de jeu. Dans le Groupe B, la Russie s'est contentée du nul en Arménie (0-0) et reste en tête.

Alors qu'elle n'avait remporté qu'une victoire depuis le début de ces qualifications (contre le Luxembourg), la Bosnie-Herzégovine s'est complètement relancée dans la course à l'Euro 2012 en dominant la Roumanie, toujours aux aboies dans ce groupe D avec deux points. Rapidement menée par un but du Roumain Marica, la Bosnie a su renverser la vapeur grâce à deux buts de ses attaquants vedette, Ibisevic (63e) et Dzeko (83e). Ce succès à l'arraché permet à la formation de Safet Susic de revenir à cinq points du leader français, avec un match de plus à jouer. L'Albanie ne compte, quant à elle, que 4 points de retard sur la France après sa victoire 1-0 sur le Belarus.

L'Angleterre se fait respecter

Les Anglais ont repris les commandes du Groupe G au Monténégro, à la faveur d'une meilleure différence de buts, après leur succès au Millenium Stadium de Cardiff. Les Gallois, quant à eux, restent à zéro point en quatre matchs. Privés de leur ancienne gloire, Ryan Giggs, désormais à la retraite et de la nouvelle star, Garteh Bale, blessé, les Dragons manquaient d'arguments à opposer à une formation anglaise appliquée et réaliste. Après une bonne entame des locaux, durant laquelle ces derniers mettaient la pression sur l'équipe aux Trois Lions, cette dernière assommait le match en quelques minutes.

C'est d'abord Collins, à la traîne, qui fauche Young dans la surface et concède un penalty à la 7e minute. Frank Lampard ne tremble pas et ouvre la marque (0-1, 7e) puis Bent la double sur une offrande de Young, toujours lui, en crucifiant le portier gallois à bout portant (0-2, 14e). Dès lors, en dépit d'une maîtrise jamais démentie, les partenaires d'un Wayne Rooney toujours aussi combatif gèrent tranquillement ce 101e derby de l'histoire pour y signer un 65e succès (15 victoires du Pays de Galles et 21 matchs nuls).

Dans le groupe A, l'Allemagne a consolidé sa place de leader à la faveur d'une victoire contre le Kazakhstan (4-0). Une victoire au cours de laquelle Klose et Müller se sont chacun offert un doublé. Joachim Löw a toutefois déploré la prestation de ses joueurs en seconde période. "Je suis content  de la première mi-temps face à un adversaire qui a tout fait pour ne pas prendre trop de buts, ensuite, c'était plus compliqué, on a manqué de concentration et de rythme." Philipp Lahm, le capitaine de la formation allemande, veut néanmoins rester confiant : "Il y a encore  des matches importants à venir, notamment contre l'Autriche et face à  l'Azerbaïdjan début juin, les choses peuvent encore mal tourner, mais je suis optimiste, nous allons nous qualifier pour l'Euro".

Dans le groupe B, les débats restent particulièrement serrés. Trois équipes sont en effet a égalité de points. La Slovaquie est en tête grâce à sa victoire en Andorre (0-1). La Russie, actuellement 2e, s'est contentée d'un nul plutôt décevant en Arménie (0-0) tandis que l'Eire se place en troisième position après son succès face à la Macédoine (2-1).

Les résultats :
Israël-Lettonie : 2-1
Bosnie-Roumanie : 2-1
Chypre-Islande : 0-0
Géorgie-Croatie : 0-0
Bulgarie-Suisse : 0-0
Arménie-Russie : 0-0
Pays de Galles-Pays de Galles : 0-2
Allemagne-Kazakhstan : 4-0
Albanie-Belarus : 1-0
Andorre-Slovaquie : 0-1
Malte-Grèce : 0-1
Eire-Macédoine : 2-1
Norvège-Danemark : 1-1

Julien Lamotte