Jeux olympiques, Euro, Ligue des champions : le jour qui peut changer l'année sportive de 2020

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Ceferin UEFA Bach CIO
A gauche, Alexander Ceferin, président de l'UEFA. A droite, Thomas Bach, président du CIO. |

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Cette année devait être extrêmement riche en événements sportifs, mais tout risque d'être remis en cause dans les prochaines heures. L'UEFA doit décider de la suite des compétitions européennes suspendues, Ligue des champions et Ligue Europa, mais aussi statuer sur la tenue de l'Euro 2020 (12 juin au 12 juillet). Dans le même temps, le Comité International Olympique va se réunir pour faire le point sur les Jeux de Tokyo (24 juillet au 9 août).

Le monde du sport attend le coup de grâce. Une journée pour décider du sort des deux plus grosses compétitions de l'année : les Jeux olympiques et l'Euro de football 2020. Sans s'être accordés sur la date, le Comité International Olympique et l'UEFA organisent chacun une réunion exceptionnelle ce mardi. Le monde du sport est ébranlé par la pandémie de coronavirus et les deux instances doivent se prononcer sur la tenue, ou non, de leurs événements respectifs.

Un calendrier à repenser entièrement pour l'UEFA

Pour se faire, la confédération européenne convoque ce mardi ses 55 associations membres, l'Association européenne des clubs (ECA) et le syndicat internationale des joueurs FIFPro, en visioconférence. L'UEFA va se pencher sur la Ligue des champions et la Ligue Europa, déjà suspendues, mais surtout l'Euro 2020. La tenue de la compétition de sélections nationales devient de plus en plus incertaine. En effet, pour la première fois, le Championnat d'Europe doit se dérouler sur le continent entier : douze pays concernés. Parmi eux, l'Italie et l'Espagne où des mesures de confinement strictes ont été mises en place. De plus, la compétition va logiquement engendrer des déplacements de milliers de personnes en Europe.

à voir aussi Coronavirus : les 8es de Ligue des champions et de Ligue Europa reportés Coronavirus : les 8es de Ligue des champions et de Ligue Europa reportés

L'impératif de santé publique représente le point principal des discussions à venir. Mais un autre paramètre entre en considération si l'UEFA veut maintenir l'Euro aux dates prévus (12 juin au 12 juillet). Les championnats suspendus, les Coupes d'Europe stoppées, l'instance est soumise aux reprises des compétitions. Il est peu probable que les championnats nationaux finissent aux dates prévues, et donc empiètent sur les dates de l'Euro. De plus, l'UEFA souhaite aller au bout de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. Quelques huitièmes de finale allers ont été joués seulement. Le calendrier des clubs est donc encore chargé.

L'UEFA pourrait donc repousser l'Euro à une date ultérieure. L'été 2021 revient à plusieurs reprises. "Le report de l'Euro d'une année me parait de loin la meilleure solution, voire même la seule", affirme à l'AFP Jacques Lambert, patron du comité d'organisation de l'Euro 2016. Par ailleurs, plusieurs fédérations se placent dans ce sens comme l'Allemagne ou l'Italie. Un report provoquerait plusieurs difficultés de gestion : la billetterie qui est déjà lancée, la coordination avec les villes hôtes ou les droits de télévision. Un vrai casse-tête.

Peut-être pas de décision définitive pour les Jeux

Mardi, le CIO va aussi cogiter sur la tenue des Jeux Olympiques (prévus du 24 juillet au 9 août), lors d'une réunion de son président Thomas Bach et les fédérations internationales. Depuis le début de la crise sanitaire, les organisateurs se veulent rassurants. "Ni le mot annulation ni le mot report n'ont été évoqués ce jour durant la réunion de la Commission exécutive", assurait Thomas Bach le 4 mars dernier. Plus récemment, le chef d'Etat japonais, Shinzo Abe, affirmait vouloir "organiser les JO comme prévu, sans problème, en maîtrisant la propagation" du virus.

à voir aussi Shinzo Abe et le Japon souhaitent "organiser les JO comme prévu" Shinzo Abe et le Japon souhaitent "organiser les JO comme prévu"

Toutefois, le CIO, tout comme l'UEFA, va devoir revoir son calendrier. En effet, de nombreux tournois de qualification olympique ont été reportés. Ce lundi, c'est le TQO européen de boxe qui a été suspendu et ajourné. Il sera donc obligatoire pour le Comité de réussir à recaser toutes ces compétitions offrant les billets pour Tokyo.

Ce mardi, le CIO livrera donc ses première décisions sur le futur des Jeux tokyoïtes. Toutefois, il se peut qu'elles ne soient pas définitives sur le maintien ou non de l'événement. Prévu dans quatre mois, l'organisation va continuer de garder un oeil attentif sur la situation japonaise et mondiale autour du Covid-19. Les annonces faites ne pourraient donc être qu'informatives.

à voir aussi Coronavirus : Kevin Mayer, les JO pas prioritaires sur la santé Coronavirus : Kevin Mayer, les JO pas prioritaires sur la santé