Italie - Croatie
Les fumigènes ont interrompu le match entre l'Italie et la Croatie à San Siro | AFP - GIUSEPPE CACACE

Italie - Croatie, un nul (1-1) et des fumigènes

Publié le , modifié le

A égalité en tête du groupe H des qualifications de l'Euro-2016, l'Italie et la Croatie se sont séparées sur un match nul (1-1), à San Siro. Cette neutralisation évite aux deux équipes de connaître leur première défaite dans les éliminatoires, au terme d'un match interrompu durant dix minutes en raison de jets de fumigènes de la part de supporteurs croates. Du coup, la Norvège, victorieuse en Azerbaïdjan (1-0), revient à une longueur du duo.

Deux buts en quatre minutes, et une interruption de dix minutes. Voilà ce qui reste du choc au sommet dans le groupe H entre l'Italie et la Croatie. A San Siro, les deux derniers invaincus du groupe, qui cohabitent en tête, pouvaient faire une très bonne affaire. D'autant qu'un peu plus tôt, la Norvège était revenue à leur hauteur en s'imposant en Azerbaïdjan (1-0). Devant 63 222 spectateurs, l'équipe d'Antonio Conte trouvait le chemin des filets dès la 11e minute, grâce à Candreva (11e). Mais les Croates réagissaient presque aussitôt en égalisant à la 15e minute grâce à Perisic. En deuxième période, à la 73e minute, une pluie de fumigènes, jetés depuis les tribunes où se trouvaient les supporteurs croates, conduisait l'arbitre à suspendre la rencontre. Gênés par une ambitieuse  formation croate, les hommes d'Antonio Conte ont concédé le nul (1-1) et  continuent de partager la première place (10 pts). En sept matches, la Nazionale n'a toujours pas battu la Croatie.

Les damiers rouge et blanc ont imposé des séances impressionnantes de  possession de balle, notamment autour de l'heure de jeu, une dizaine de minutes  pendant lesquelles les Italiens ont presque uniquement couru derrière le ballon. Antonio Conte ne signera pas une cinquième victoire en cinq matches à la  tête de l'Italie, mais le résultat aurait pu être pire. Malgré un premier quart d'heure déjà croate, l'Italie a ouvert le score par  Antonio Candreva dans le petit filet (11e) sur une remise en retrait bien  sentie de Simone Zaza, qui venait de récupérer la balle après une de ses  frappes contrées. Le premier but du Laziale en "Nazionale". Mais la Croatie a tout de suite égalisé par Ivan Perisic d'une frappe  éclair passée sous le corps de Gianluigi Buffon (15e). Le but a provoqué quelques débordements dans la colonie croate, forte de  plus de 6000 tifosi. Ce n'était rien à côté de ceux de la 73e minute.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Euro