Irlande du nord joie qualif
Le joie indescriptible des Irlandais du Nord qui se qualifient pour la première fois de leur histoire pour l'Euro | TOBIAS SCHWARZ / AFP

Irlande du Nord, une qualification qui laisse sans voix

Publié le , modifié le

"Je ne trouve pas mes mots", a réagi le buteur de l'Irlande du nord Josh Magennis après la qualification historique pour l'Euro 2016 au détriment de la Grèce jeudi (3-1) en éliminatoires.

"Honnêtement, je ne trouve pas mes mots, a réagi l'attaquant de Kilmarnock, auteur du 2e but. Je marque avec l'épaule, mais je m'en moque. On avait travaillé les coups de pied toute la semaine, c'est une part importante de notre jeu. On n'a peut-être pas les meilleures qualités, mais on n'abandonne jamais. Et avec ce sens du combat, on peut être une formidable équipe". "Je ne peux mettre des mots sur ce que cela représente, a approuvé ensuite son coéquipier Gareth McAuley. J'ai eu quelques temps forts individuels dans ma carrière, mais on y a toujours cru dans cette campagne".

Lire aussi : Le Portugal qualifié, l'Allemagne défaite

"Les joueurs ont été incroyables, a apprécié ensuite le jeune sélectionneur Michael O'Neill. C'est un honneur d'être là, je suis fier d'être leur entraîneur. Comment est-ce qu'ils ont fait? Je ne sais pas vraiment mais ils méritent tout le crédit. La confiance et la certitude sont venues en gagnant des matches. Cela en dit long sur le potentiel de cette équipe et sur le football en Irlande du Nord". "C'est une nuit incroyable, a enfin réagi le capitaine Steven Davis, auteur d'un doublé. On a montré de quoi on était capable, on ne pouvait pas demander mieux". L'Irlande du Nord n'a jamais disputé l'Euro, mais elle a pris trois fois part à un Mondial (1958, 1982, 1986). Depuis 30 ans, elle n'a donc disputé aucune phase finale en tournoi.

AFP