Anghel Iordanescu Roumanie
Le sélectionneur roumain Anghel Iordanescu | DANIEL MIHAILESCU / AFP

Iordanescu : "La France est l'une des favorites de ce tournoi"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de la Roumanie Anghel Iordanescu a espéré jeudi que ses joueurs démontrent qu'ils ont "le même niveau" que l'équipe de France, "une des favorites" de l'Euro-2016, vendredi lors du match d'ouverture au Stade de France.

Q: Qu'espérez-vous pour cette entrée en lice face aux Français?
R: "Sur ses dix derniers matches, la France n'a perdu qu'une fois. Je tiens à nouveau à dire qu'elle est l'une des favorites de ce tournoi. Nous espérons montrer que nous avons le même niveau que celui de l'équipe de France. Nous connaissons bien ses individualités, son potentiel offensif notamment. Nous savons à peu près quelle équipe va débuter. Un match contre la France est toujours spécial. Nous avons analysé à la vidéo leurs récents matches, afin de bâtir à notre tour une stratégie."

Q: Vous vous attendez à quel match de leur part?
R: "Nous nous attendons à ce que l'équipe de France commence par un jeu très offensif et assez agressif. La pression sera grande sur nos joueurs, car ils seront dans un stade plein de supporteurs français. Mais je sais qu'ils sont prêts à surmonter ce moment de pression et de domination que nous allons endurer. Nous avons une ligne à suivre, nous ne voulons pas jouer défensivement, mais jouer bien équilibré, tout en posant des problèmes à l'adversaire, qui possède des lacunes dans le domaine défensif."

Q: Comment situez-vous le potentiel offensif des Bleus?
R: "Il serait difficile de comparer son potentiel avec celui des autres équipes, mais c'est clair que l'équipe de France est très axée sur l'offensive. C'est une équipe très forte, mais les Allemands, les Espagnols et les Anglais ont aussi d'énormes qualités. La France a des joueurs de très haut niveau, qui évoluent dans des grands clubs qui jouent la Ligue des champions, une équipe qui vaut des millions d'euros et même des centaines de millions d'euros."

AFP