Zlatan Ibrahimovic
Ibrahimovic a inscrit trois buts sur les deux matches face au Danemark | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Ibrahimovic envoie la Suède à l'Euro, l'Ukraine y sera aussi

Publié le , modifié le

Grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic, la Suède a fait match nul avec le Danemark (2-2) et se qualifie pour l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet) à la faveur de sa victoire à l'aller (2-1). L'attaquant parisien permet à son pays de disputer son cinquième Euro de suite. De son côté, l'Ukraine a tremblé jusqu'au bout en concédant elle aussi le nul contre la Slovénie (1-1) et en profitant de son succès à l'aller (2-0) pour elle aussi se qualifier pour le 15e championnat d'Europe des Nations de l'histoire.

Il fallait au moins ça à Ibra. A 34 ans, la mégastar parisienne risquait de  ne plus avoir beaucoup d'autres occasions de disputer un grand tournoi  international et, même s'il se garde bien de le dire, il est fort possible que  l'Euro-2016 soit sa dernière grande compétition avec la Suède. L'attaquant du Paris SG natif de Malmö est la star incontesté du foot de  son pays. Il avait été privé de Coupe du Monde en 2014, après un barrage perdu  contre le Portugal de Cristiano Ronaldo (0-1, 2-3), mais sera cette fois bien  présent en France. Le sélectionneur du Danemark Morten  Olsen a annoncé sa démission mardi après 15 années à ce poste qui s'achèvent  sur une élimination en barrages de l'Euro-2016.

Dans l'autre match de barrages, l'Ukraine est passé tout près d'une 6e  désillusion consécutive en barrages (Mondiaux et Euro confondus). La Slovénie,  battue 2-0 en Ukraine à l'aller, a ouvert le score dès la 11e minute par son  captaine Bostjan Cesar. Mais malgré la vista de son milieu Kevin Kampl, la sélection slovène n'a  pas réussi à trouver la clé pour inscrire un second but qui lui aurait permis  d'arracher une prolongation, et au bout des arrêts de jeu, c'est bien plutôt  Andriy Yarmolenko qui a marqué pour l'Ukraine (90+7).

Les 24 pays qualifiés, par ordre alphabétique

    Albanie
    Allemagne
    Angleterre
    Autriche
    Belgique
    Croatie
    Espagne (double tenante du titre)
    Eire
    France (pays-hôte)
    Hongrie
    Irlande du Nord
    Islande
    Italie
    Pays de Galles
    Pologne
    Portugal
    République Tchèque
    Roumanie
    Russie
    Slovaquie
    Suède
    Suisse
    Turquie
    Ukraine

AFP