Hodgson Roy sourire banc de touche 2010
Roy Hodgson est devenu le nouvel entraîneur de Liverpool | AFP - Adrian Dennis

Hodgson prend la succession de Benitez

Publié le , modifié le

C'est désormais officiel. Parti pour l'Inter Mila, Rafael Benitez est remplacé sur le banc de touche de Liverpool par Roy Hodgson. Après une belle saison à la tête de Fulham (finale de l'Europa League), en ayant signé un contrat de trois ans, il va devoir assurer la lourde succession d'un homme qui a mené les Reds à la Ligue des Champions, alors que le club a été mis en vente par ses propriétaires américains.

Roy Hodgson est un homme de défi. Tour à tour sélectionneur de la Suisse (1992-1995), des Emirats Arabes Unis (2001-2003), de la Finlande (2006-2007), et également entraîneur (parmi tant d'autres) de l'Inter Milan, des Grasshoppers de Zurich, de l'Udinese et de Fulham l'an dernier, il a choisi de relever le challenge de Liverpool. Après avoir coaché Bristol, Blackburn, et Fulham, il va prendre la tête d'une quatrième formation anglaise. L'une des plus mythiques. L'une des plus en crise également. Car après six années de règne de Rafael Benitez, le Liverpool FC est en vente. Et une mauvaise santé financière pose forcément des questions, y compris dans la tête des joueurs qui ont vu partir à l'Inter Milan l'Espagnol qui avait créé de ses mains ce collectif. Avec une Ligue des Champions (2005), une Supercoupe d'Europe (2005), une Cup (2006) et un Community Shield (2006) à son palmarès.

La succession s'annonce donc très lourde. "C'est le plus grand travail dans le football de club et je suis honoré de prendre la fonction de manageur du club de foot britannique ayant le plus de succès" à son palmarès, a déclaré Hodgson. Les victoires se conquièrent avec des joueurs, et l'Anglais va devoir faire le point. Steven Gerrard, le capitaine emblématique, sort d'une saison très poussive, et à 30 ans, est-il encore l'avenir du club ? Il ne semble en tout cas pas dans une dynamique de départ: "Le club a fait un bon choix en la personne de Roy Hodgson," a déclaréle capitaine Steven Gerrard. "Rafa (Benitez) est parti il y a quelquessemaines et je sais que le club était déterminé à prendre son tempspour trouver la bonne personne pour le job", a ajouté le joueur de 30ans, sur la télévision Liverpoolfc.tv. "Roy est très expérimenté.Cela valait la peine d'attendre. Il a hâte de commencer et de mettre enplace son projet pour la nouvelle saison". Fernando Torres a vécu une triste fin de saison, avec une opération du genou qui le condamne à une Coupe du monde discrète avec la sélection espagnole. Restera-t-il alors que l'homme qui l'a fait venir en Angleterre est parti ? Et plus encore, la 7e place finale des Reds les condamne à ne disputer que l'Europa League, avec le dernier sésame. Roy Hodgson doit donc reconstruire une équipe qui a vécu sa pire saison de l'ère Benitez. Elu manageur de l'année l'an dernier outre-Manche, il a l'expérience pour y parvenir. Aura-t-il les moyens, humains et financiers, de replacer Liverpool dans le fameux Big Four ?