Eden Hazard (Chelsea)
Eden Hazard obtient un penalty pour Chelsea | ANDREW YATES / AFP

Hazard éclaire les Blues

Publié le , modifié le

Première apparition en Premier League et premières étincelles pour Eden Hazard sous le maillot de Chelsea. L'ancien Lillois est à l'origine des deux buts des Blues à Wigan avec une passe décisive et un penalty obtenu. Chelsea fait mieux que les autres londoniens Arsenal (0-0 contre Sunderland) et Tottenham (1-2 à Newcastle). De retour sur les pelouses, Manchester City a souffert face au promu Souhampton. Menés 2-1, les Citizens ont renversé la vapeur 3-2.

Les supporters de Chelsea ont très vite compris où étaient passés les 40 millions d'euros de transferts pour Eden Hazard. Six minutes environ leur a suffi. Après seulement deux minutes de jeu, le Belge démontrait sa qualité de passe en lançant Branislav Ivanovic, positionné en latéral droit, vers le but de Wigan. Le Serbe profitait de l'offrande pour tromper Ali Al-Habsi avec sang-froid. Trois minutes plus tard, Hazard était fauché par Ivan Ramis dans la surface adverse et provoquait un penalty. Frank Lampard le transformait en force (2-0,  6e). Chelsea avait déjà fait le plus dur et s'était assuré une entame de championnat des plus tranquilles. Hazard avait lui gagné ses premiers suffrages auprès des fans et de la presse britannique parfois sceptique. "Eden Hazard a montré aujourd'hui toute l'étendue de ses qualités et j'ai  pris du plaisir à le regarder jouer", a commenté son entraîneur Roberto Di  Matteo. Une opinion partagée par Frank Lampard: "Il nous a montré quelques  bribes de son talent lors de la pré-saison. C'est fantastique d'avoir un joueur  de sa trempe dans l'équipe!" Hazard pouvait être remplacé à la 64e par le Brésilien Oscar, recruté lui aussi à prix d'or par les "Blues" cet été. On ne pourra en dire autant de Fernando Torres, toujours aussi peu efficace sous le maillot blue. L'Espagnol croyait alourdir la marque à la 63e minute mais son tir était  repoussé sur la ligne par Ramis revenu en catastrophe. En seconde période l'équipe entraînée par Roberto Di Matteo, championne d'Europe en titre, contrôlait les débats. Dans les dernières minutes, ni Jordi Gomez ni Arouna Koné ne parvenaient à réduire le score pour Wigan. A 17 h00, le champion 2011-2012 Manchester City commence la défense de son titre avec la réception de Southampton.

Depuis l'incroyable scénario du titre 2011-2012, Manchester City carbure aux frissons. Malgré l'ouverture du score de Tevez, l'équipe de Mancini a encore joué à se faire peur contre le promu Southampton. Pris deux fois en défaut par Lambert (59e) et Steve Davis (68e), City n'en menait pas large devant son public. Mais le champion en titre a réagi en ...champion. Après une partie de billard devant le but de Southampton, Dzeko (72e) a égalisé en force. Remis en selle, Manchester portait l'estocade par Nasri. Sur un corner, l'international français héritait d'un mauvais renvoi et marquait d'une reprise puissante sous la barre (80e). L'honneur était sauf et la saison lancé. Mais les errements défensifs de City annoncent un chantier ouvert pour Mancini. Autre ombre au tableau, la blessure d'Aguero en début de match.