Guus Hiddink
Le sélectionneur des Pays-Bas, Guus Hiddink | AFP - ALBERTO PIZZOLI

Guus Hiddink en colère contre ses troupes

Publié le , modifié le

Le sélectionneur Guus Hiddink était tellement furieux mardi soir après la défaite des Pays-Bas (2-1) "à la dernière seconde" en République Tchèque qu'il a dû prendre un moment pour se calmer avant une interview télévisée. "J'étais vraiment furieux, j'ai dû me calmer", a assuré Guus Hiddink après être arrivé avec plus d'une demi-heure de retard à une interview pour la télévision publique néerlandaise NOS.

Le nouveau sélectionneur des Pays-Bas, 67 ans, a vu son équipe s'incliner à la dernière minute après une erreur du défenseur Daryl Janmaat lors du premier match des Néerlandais en qualifications à l'Euro-2016 de football. "On ne peut pas perdre de cette manière, à la dernière seconde, c'est pour  cette raison que je suis resté à l'écart un peu plus longtemps", a commenté Guus Hiddink, visiblement frustré. "Rentrer à la maison avec un 1-1, ça peut aller. Mais nous avons stupidement laissé ce résultat nous échapper. Je bouillonne de rage", a-t-il ajouté. La discussion avec le présentateur de la NOS Jack van Gelder a d'ailleurs été tendue.

Au journaliste qui lui demandait pourquoi les Pays-Bas avaient débuté avec un système en 5-3-2 et pas celui plus offensif en 4-3-3, Hiddink a sèchement rétorqué: "Vous m'avez dit vous-même cette semaine +nous devrions peut-être  nous replier+". Le but de la victoire a été marqué à la 91e minute après une remise de la tête complètement manquée de Daryl Janmaat vers le gardien Jasper Cillessen. Le ballon a heurté le poteau pour se retrouver dans les pieds de l'ailier Vaclav Pilar qui n'a plus qu'à le glisser au fond des filets. Louis van Gaal, parti à Manchester United après avoir conduit les Pays-Bas à la troisième place du Mondial brésilien, a été remplacé à la tête des Oranje par Guus Hiddink.

AFP

Euro