Robert Lewandowski, l'attaquant N.1 de la Pologne
Robert Lewandowski et la Pologne voudront réussir dans leur Euro | JOHN MACDOUGALL / AFP

Groupe A : homogène et indécis

Publié le , modifié le

Malgré la présence de la Pologne, qui évoluera chez elle, le groupe A est le plus homogène et aussi le plus ouvert. Difficile de désigner un favori. La Pologne n’est pas attendue mais peut se transcender devant ses supporters. La Grèce, la République Tchèque et la Russie sont de même niveau avec un football différent.

Groupe A : Pologne, Grèce, Russie, République Tchèque

Pologne

Classement Fifa : 65e
La formation : 4-2-3-1
La raison d'y croire : les Polonais sont à la maison. 
La curiosité : deux français, Ludovic Obraniak et Damien Perquis, sélectionnés, ont provoqué le mécontentement des nationalistes polonais. 
Le parcours : Grèce, République Tchèque, Russie

Les 23 - Gardiens : Szczesny (Arsenal), Tyton (PSV Eindhoven), Sandomierski (Jagiellonia Bialystok); Défenseurs: Piszczek (Borussia Dortmund), Wasilewski (Anderlecht), Wawrzyniak (Legia Varsovie), Kaminski (Lech Poznan), Wojtkowiak (Lech Poznan), Boenisch (Werder Brême), Perquis (Sochaux); Milieux de terrain : Polanski (Mayence), Dudka (Auxerre), Matuszczyk (Fortuna Düsseldorf), Mierzejewski (Trabzonspor), Blaszczykowski (Borussia Dortmund), Obraniak (Bordeaux), Rybus (Terek Grozny), Grosicki (Sivasspor), Murawski (Lech Poznan), Wolski (Legia Varsovie); Attaquants : Robert Lewandowski (Borussia Dortmund), Artur Sobiech (Hanovre), Pawel Brozek (Celtic Glasgow)
 

Grèce

Classement Fifa : 14e
La formation : 4-3-3
La raison d'y croire : parce qu’ils ont déjà gagné sans être attendu (en 2004)
La curiosité : la Grèce va-t-elle quitter l’Euro (monnaie) avant la fin de l’Euro (football) ?
Le parcours : Pologne, Russie, République Tchèque

Les 23 - Gardiens : Chalkias (PAOK Salonique), Sifakis (Aris  Salonique), Tzorvas (Palerme/ITA); Défenseurs: Torosidis (Olympiakos Le Pirée), Papadopoulos  (Olympiakos), Papadopoulos (Schalke/GER), Malezas (PAOK), Holebas (Olympiakos), Tzavellas (Monaco/FRA), Papastathopoulos  (Werder Brême/GER); Milieux de terrain: Makos (AEK Athènes), Maniatis  (Olympiakos), Katsouranis (Panathinaikos Athènes), Karagounis  (Panathinaikos), Fotakis (PAOK), Fortounis (Kaiserslautern/GER), Ninis (Panathinaikos), Fetfatzidis (Olympiakos); Attaquants: Samaras (Celtic Glasgow/SCO), Salpigidis  (PAOK), Gekas (Samsunspor/TUR), Limberopoulos (AEK), Mitroglou (Atromitos)
 

Russie

Classement Fifa : 11e
La formation : 4-3-3
La raison d'y croire : comme en 2006, une demi-finale avec Guus Hiddink, le coach vient des Pays-Bas (Dick Advocaat)
La curiosité : le petit prince Arshavin a-t-il retrouvé son football?
Le parcours : République Tchèque, Grèce, Pologne

Les 23 - Gardiens : Akinfeyev (CSKA Moscou), Malafeyev (Zenit Saint-Pétersbourg), Shinin (Dynamo Moscou); Défenseurs : Anyukov (Zenit Saint-Pétersbourg), Berezutsky (CSKA Moscou), Ignashevich (CSKA Moscou), Nababkin (CSKA Moscou), Granat (Dynamo Moscou), Zhirkov (Anzhi Makhachkala), Kombarov (Spartak Moscou), Sharonov (Rubin Kazan); Milieux de terrain: Denisov (Zenit Saint-Pétersbourg), Shirokov (Zenit  Saint-Pétersbourg), Zyryanov (Zenit Saint-Pétersbourg), Glushakov (Lokomotiv Moscou), Semshov (Dynamo Moscou), Dzagoyev (CSKA  Moscou), Izmailov (Sporting/POR)
Attaquants : Arshavin (Zenit Saint-Pétersbourg), Kerzhakov (Zenit Saint-Pétersbourg), Kokorin (Dynamo Moscou), Pavlyuchenko (Lokomotiv Moscou), Pogrebnyak (Fulham/ENG)
 

République Tchèque

Classement Fifa : 26e
La formation : 4-3-3 puis 4-2-3-1
La raison d'y croire : Petr Cech va tout arrêter
La curiosité : il n’y a plus un seul joueur du Sparta Prague
Le parcours : Russie, Pologne, Grèce

Les 23 - Gardiens : Cech (Chelsea/ENG), Drobny (Hambourg/GER), Lastuvka (Dnepropetrovsk/UKR); Défenseurs : Rajtoral (Viktoria Pilsen), Sivok  (Besiktas/TUR), Gebre Selassie (Slovan Liberec), Hubnik (Hertha Berlin/GER), Kadlec (Leverkusen/GER), Suchy (Spartak Moscou/RUS), Limbersky (Viktoria Pilsen); Milieux de terrain: Jiracek (Wolfsburg/GER), Rosicky (Arsenal/ENG), Hubschman (Shakhtar Donetsk/UKR), Kolar (Viktoria Pilsen), Plasil (Bordeaux/FRA), Rezek (Famagouste/CYP), Pilar (Viktoria Pilsen), Petrzela (Viktoria Pilsen), Darida (Viktoria Pilsen); Attaquants: Baros (Galatasaray/TUR), Lafata (FK Jablonec),  Necid (CSKA Moscou), Pekhart (Nuremberg/GER).

Mathieu Baratas