Benzema, Ribéry, Equipe de France
Benzema et Ribéry seront les leaders d'une équipe de France en reconquête | FRANCK FIFE / AFP

Groupe D : gare aux surprises

Publié le , modifié le

La France et l'Angleterre partent avec la faveur des pronostics. Si les Français ne perdent plus, les Anglais sont confrontés à de nombreuses absences de marque, sans oublier que Roy Hodgson, le sélectionneur, arrive tout juste. La Suède voudra forcer son destin dans les pas de son guide Zlatan Ibrahimovic alors que l'Ukraine paraît trop faible pour espérer quoi que ce soit.

Groupe D : Angleterre, Suède, France, Ukraine

France

Classement Fifa : 16e
La formation : 4-2-3-1
La raison d'y croire : 21 matches sans connaître la défaite, portée par la deuxième meilleure défense des 16 sélections engagées lors des éliminatoires. Pourquoi pas 27?
La curiosité : 14 joueurs sur 23 connaîtront leur première phase finale dans une compétition internationale. Les 23 Français sont d'ailleurs les plus petits du tournoi (1,80 m de moyenne).
Le parcours : Angleterre, Ukraine, Suède

Les 23 - Gardiens : Cédric Carrasso (Bordeaux), Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille); Défenseurs : Gaël Clichy (Manchester City/ENG), Mathieu Debuchy (Lille), Patrice Evra (Manchester United/ENG), Laurent Koscielny (Arsenal/ENG), Philippe Mexès (AC Milan/ITA), Adil Rami (Valence/ESP), Anthony Réveillère (Lyon); Milieux de terrain : Yohan Cabaye (Newcastle/ENG), Alou Diarra (Marseille), Florent Malouda (Chelsea/ENG), Marvin Martin (Sochaux), Blaise Matuidi (Paris SG), Yann Mvila (Rennes), Samir Nasri (Manchester City/ENG); Attaquants : Hatem Ben Arfa (Newcastle/ENG), Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Olivier Giroud (Montpellier), Jérémy Ménez (Paris SG), Franck Ribéry (Bayern Munich/GER), Mathieu Valbuena (Marseille)

Ukraine

Classement Fifa : 50e
La formation : 4-4-2
La raison d'y croire : Andreï Chevtchenko est éternel et les Ukrainiens jouent à domicile
La curiosité : seuls Voronine (Dynamo Moscou) et Timotchouk (Bayern) ne jouent pas dans un club ukrainien
Le parcours : Suède, France, Angleterre

Les 23 - Gardiens : Andreï Piatov (Shakhtar Donetsk), Alexandre Horiainov (FC Metalist Kharkov), Maxim Koval (FC Dynamo Kiev); Défenseurs : Alexandre Koucher (Shakhtar Donetsk), Iaroslav Rakitskiy (Shakhtar Donetsk), Viacheslav Chevtchouk (Shakhtar Donetsk), Evhen Khacheridi (Dynamo Kiev), Taras Mikhalik (Dynamo Kiev), Evhen Selin (Vorskla), Bogdan Butko (Illichivets); Milieux de terrain : Alexandre Aliev (Dynamo Kiev), Denis Garmash (Dynamo Kiev), Oleh Gousiev (Dynamo Kiev), Andreï Yarmolenko (Dynamo Kiev), Evhen Konoplianka (Dnipro Dnipropetrovsk), Rouslan Rotan (Dnipro), Sergueï Nazarenko (Tavriya), Anatoli Timochtchouk (Bayern Munich); Attaquants : Artem Milevski (Dynamo Kiev), Andreï Chevtchenko (Dynamo Kiev), Marco Devic (FC Metalist Kharkiv), Andreï Voronine (Dynamo Moscou), Evhen Selezniov (Shakhtar Donetsk).

Angleterre

Classement Fifa : 7e
La formation : 4-4-2
La raison d'y croire : s'ils sortent des poules, les Anglais retrouveront un Wayne Rooney gonflé à bloc
La curiosité : leur nouveau sélectionneur Roy Hodgson n'est arrivé que le 1er mai à la tête de l'équipe. Et a préféré Martin Kelly sombre défenseur de Liverpool à Rio Ferdinand pour remplacer Gary Cahill, blessé.
Le parcours : France, Suède, Ukraine

Les 23 - Gardiens : Joe Hart (Manchester City), Robert Green (West Ham), Jack Butland (Birmingham City); Défenseurs : Leighton Baines (Everton), Ashley Cole (Chelsea), Glen Johnson (Liverpool), Phil Jones (Manchester United), Joleon Lescott (Manchester City), John Terry (Chelsea), Phil Jagielka (Everton), Martin Kelly (Liverpool); Milieux de terrain : Stewart Downing (Liverpool), Steven Gerrard (Liverpool), James Milner (Manchester City), Alex Oxlade-Chamberlain (Arsenal), Scott Parker (Tottenham), Theo Walcott (Arsenal), Ashley Young (Manchester United); Attaquants : Andy Carroll (Liverpool), Jermain Defoe (Tottenham), Wayne Rooney (Manchester United), Danny Welbeck (Manchester United).

Suède

Classement Fifa : 17e
La formation : 4-2-3-1
La raison d'y croire : Un secteur offensif dopé à la vitamine (4e meilleure attaque des équipes qualifiées)
La curiosité : Quel visage d'Ibrahimovic verra-t-on? Celui qui s'éclipse dans la plupart des moments chauds ou le redoutable compétiteur?
Le parcours : Ukraine, Angleterre, France

Les 23 - Gardiens de but : Par Hansson (Helsingborgs), Andreas Isaksson (PSV Eindhoven), Johan Wiland (Copenhague); Défenseurs : Mikael Antonsson (Bologne), Andreas Granqvist (Genoa), Mikael Lustig (Celtic Glasgow), Olof Mellberg (Olympiacos), Jonas Olsson (West Bromwich), Martin Olsson (Blackburn), Behrang Safari (Anderlecht); Milieux de terrain : Emir Bajrami (Twente), Rasmus Elm (Alkmaar), Samuel Holmen (Istanbul BB), Kim Kallstrom (Lyon), Sebastian Larsson (Sunderland), Anders Svensson (Elfsborg), Pontus Wernbloom (CSKA Moscow), Christian Wilhelmsson (Al Hilal); Attaquants : Johan Elmander (Galatasaray), Tobias Hysen (IFK Gothenburg), Zlatan Ibrahimovic (Milan AC), Markus Rosenberg (Werder Brême), Ola Toivonen (PSV Eindhoven).
 

Jerome Carrere