Grande fête à la fan zone de la Tour Eiffel

Grande fête à la fan zone de la Tour Eiffel

Publié le , modifié le

Des milliers de spectateurs se sont retrouvés au Champ-de-Mars vendredi soir pour suivre le match d’ouverture de l’Euro France-Roumanie. Supporters français, roumains, mais aussi du monde entier se sont amusés dans une ambiance bon enfant. Avant de regarder la rencontre sur grand écran, les spectateurs ont pu profiter du beau temps parisien et des animations proposées dans la fan zone.

Ouverture des portes à 16h30. Avant d’accéder à la fan zone, les spectateurs font face à un dispositif de sécurité important. Pas moins de trois fouilles sont réalisées sur chaque personne qui souhaite s’introduire sur le Champ-de-Mars. Une femme anglaise se fait saisir son gel lavant pour les mains. Après deux minutes de discussion, il n’y a rien à faire. « Je suis désolé mais les consignes sont très claires », se justifie l’agent de sécurité. Juste après, c’est au tour d’une nouvelle femme de se faire soutirer son parapluie.


A l’intérieur, peu de monde est présent à plus de 4 heures du début du match. Les quelques spectateurs arrivés tôt se réfugient dans la salle où sont regroupés les baby-foot. 10 minutes de jeu offertes par groupe, et une file d’attente qui se fait de plus en plus longue. A quelques mètres d’ici, un petit stade de foot est mis à disposition du public. Une vingtaine de personnes y multiplie gestes techniques et fous rires. D’autres animations sont également offertes aux spectateurs : stand de tirs au but, spectacle de danse, concerts… Tout est réuni pour satisfaire les plus grands comme les plus petits.

Un coin réservé aux supporters roumains

Au détour d’une allée de la fan zone, on passe devant un « stand » particulier. Un coin a été aménagé pour les supporters roumains. On y lit des inscriptions en roumain, et les supporters tous vêtus de jaune partagent bières et passes de ballon. Les enfants aussi sont les bienvenus, ils peaufinent leur jeu de balle sur le carré qui leur est réservé. L’endroit se remplit vers 19h, tout comme le reste du Champ-de- Mars.


Et les principaux gagnants, ce sont les nombreux stands de restauration et boissons installés tout au long de la fan zone. Si aucune nourriture et aucune boisson n’est autorisée à l’entrée, tout est vendu à l’intérieur. Des chalets, un fast food américain, des camionnettes à pizzas… Malgré des prix élevés avec 6€ le hot dog, 4€ le soda, 6,5€ la bière ou encore 13€ la pizza, les stands à restauration font recette.

Des supporters venus du monde entier

Sur la pelouse face à la Tour Eiffel, les supporters déambulent en chantant. On entend la Marseillaise, mais aussi l’hymne roumain ou encore des chansons anglaises telles que « Hey Jude ». Des curieux du monde entier sont venus profiter de l’ambiance. Et tout le monde joue le jeu : chacun choisit son camp, chante, se fait maquiller aux couleurs de la France ou de la Roumanie, y va de son pronostic. Un groupe de Maliens entonne l’hymne français, tandis que quelques mètres plus loin des Irlandais s’écrient « Allez la France ! » alors qu’ils ne parlent pas la langue de Molière. Des supporters français et roumains prennent la pose ensemble. L’ambiance est au rendez-vous, et tout se déroule dans la bonne humeur.


Quelques minutes avant le début du match, le Champ-de-Mars se retrouve noir de monde. Chacun tente de trouver une bonne place pour voir l’impressionnant écran géant de 420m² ou l’un des autres écrans mis à disposition. Au moment de l’hymne français, les milliers de spectateurs chantent en chœur. Tout le monde vibre à l’unisson. Puis l’ambiance prend son rythme sur l’évolution du match. Le public s’écrie dès la moindre occasion française, frissonne face aux attaques roumaines. Et explose de joie face aux buts tricolores. On connaît la fin.

Céline Pénicaud @CelinePenicaud